Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 08:44

Prix pour la préservation des récifs et écosystèmes

La Martinique récompensée pour le projet de la Baie de Génipa

Congres-des-maires-journee-outre-mer-photo-Alfred-Jocksan-.jpgPour la deuxième année consécutive, l’IFRECOR – Initiative française pour les récifs coralliens – a remis ses palmes pour récompenser les actions et politiques exemplaires mises en œuvre pour la préservation et la protection des récifs coralliens et écosystèmes associés (herbiers et mangroves). La cérémonie s’est déroulée au ministère des Outre-mer lundi soir, en présence de victorin Lurel et de Delphine Batho, ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie.

Conseiller régional de Martinique, Daniel Chomet a reçu la palme dans la catégorie « protection, valorisation, restauration » pour le projet de création de la réserve naturelle de la Baie de Génipa, débuté en 2007 et en voie de finalisation. « Il est d’autant plus important qu’elle est à côté de la baie de Fort-de-France, l’une des plus polluées des Antilles », souligne Aurélie Bocquet de l’Union mondiale pour la nature (UICN France). En l’absence de l’intéressé, c’est Daniel Bonte, président de l’association des maires de Martinique, qui a réceptionné le trophée.

La seconde palme, dans la catégorie « éducation, sensibilisation », a été remise à Abdourahmane Soilihi, maire de Mamoudzou, à Mayotte, pour son programme « connaître la mangrove pour mieux la protéger ensemble ». Il sensibilise les élèves de primaire lors des cours et des chantiers de replantation en compagnie des parents.  

Un chèque l’année prochaine

Remise-des-prix-aux-laureats-du-concours-d-IFRECOR---Alfre.jpgSeules huit dossiers ont été présentés au concours cette année. La Réunion avait trois dossiers candidats. Le premier, pour la création de la réserve nationale naturelle marine, le deuxième, présenté par la commune de Saint-Paul, pour un programme d’éco-volontariat au service du suivi de l’état de santé des récifs coralliens, le troisième, pour celle de Sainte-Rose, pour la création de la réserve de pêche. Mayotte avait un second candidat avec une opération de sensibilisation à la protection des dugongs et tortues marines. En Guadeloupe, la commune de Sainte-Rose était candidate pour un projet de transplantation expérimentale d’un herbier marin. Enfin, Wallis-et-Futuna l’était pour la réalisation d’un sentier de découverte de la mangrove. La Nouvelle-Calédonie, la Polynésie française, Saint Martin et Saint Barthélémy n’avaient quant à elles pas présenté de candidats.

Il faut dire que seuls un trophée et une certaine reconnaissance sont à gagner, même s’ils peuvent être un levier pour obtenir des financements. Mais l’UICN envisage de remettre un chèque pour la prochaine édition afin de motiver les candidatures.

DM, agence de presse GHM

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents