Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 07:48

L’intergroupe parlementaire de l’Outre-mer reconstitué

Patient-Elysee.jpgEntre 2002 et 2007, son président était le sénateur calédonien Simon Loueckhote. En 2007, c’était le député martiniquais Alfred Almont. Depuis on pensait l’intergroupe parlementaire de l’Outre-mer (IPOM) mort et enterré. L’IPOM se voulait transpartisan pour faire un lobbying efficace. Mais depuis leur derniere mobilisation sous son nom en 2005, les parlementaires n’y étaient guère plus engagés.

Georges Patient, sénateur PS de la Guyane, vient d’en reprendre la présidence et une assemblée générale a élu son bureau exécutif, vote de nouveaux statuts et la mise en place d’un programme d’actions : la reconduction de l’octroi de mer, le maintien de la défiscalisation et l’implantation de la Banque Publique d’Investissement dans les Outre-mer.

Reste que depuis 2011 au Sénat, et 2012 à l’Assemblee nationale, il existe les délégations à l’Outre-mer qui fonctionnent quasiment comme des commissions avec leurs rapporteurs et leurs présidents, le député PSde la Réunion Jean-Claude Fruteau et le sénateur PS de la Martinique Serge Larcher. Quelle sera la valeur ajoutée de l’intergroupe dans ce contexte ? «  L’intergroupe, indique un communique de Georges Patient, a pour but de coordonner l’action des parlementaires, mais aussi d’être une force de propositions. Dans un contexte de crise générale qui frappe plus durement les outre-mer, ces territoires de la République qui détiennent notamment les plus forts taux de chômage, les parlementaires des outre-mer veulent davantage faire entendre leur voix et peser sur le débat public. »

Le nouveau bureau exécutif de l’Intergroupe parlementaire des Outre-mer comprend deux vice-présidents (Jacques Cornano, sénateur PS de Guadeloupe, et Philippe Gomes, député UDI de la Nouvelle-Calédonie), un secrétaire général (Karine Claireaux, sénatrice PS de Saint-Pierre-et-Miquelon), un trésorier (Gabrielle Louis-Carabin, députée app. PS de la Guadeloupe), un trésorier adjoint  (Daniel Gibbes, député UMP de Saint-Martin et Saint-Barthélemy) et un représentant par territoire.

L’intergroupe parlementaire des Outre-mer est une association fondée en 1996. Elle réunit les 51 parlementaires d’Outre-mer (députés européens, députés et sénateurs), La règle veut que le groupe soit présidé par un membre de la majorité, en alternant l’origine régionale. La cotisation des parlementaires etait de 150 euros par trimestre en 2007.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents