Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 08:15

Bredas rejoint l’Académie culinaire de FranceBreda-et-pdt-academie-a-droite.jpg

Jean-Charles Bredas a reçu des mains du président Gérard Dupont, l’insigne de membre auditeur de l’Académie culinaire de France, samedi à Paris. Interview.

« Les îles sont une réserve considérable pour les plus grands chefs »

Bredas-diplome.jpgComment avez-vous fait pour être intronisé à l’Académie ?

Au cours d’un dîner à ma table, Marc Bayon et Jean-Marc Mompach se sont proposés d’être mes parrains. Ils aiment ce que je fais car ils trouvent que, dans ma cuisine, il y a une vraie démarche identitaire. Et à ma première demande, j’ai été accepté. Je le dois à ma philosophie, c’est-à-dire le métissage ou la créolité. Pas une créolité fermée, d’habitation, mais une créolité ouverte.

Que represente cette intronisation ?

Ça va me permettre de montrer tout le produit d’un travail de ma région. La cuisine créole est une cuisine ouverte et des plus étalées sur le globe. Etre créole nous a longtemps handicapé et aujourd’hui, je fais passer le message contraire. Etre créole est un avantage pour nous sur le reste du monde.

Quel est le plat qui a convaincu vos parrains ?

J’ai  eu une belle carrière en France et je maîtrise bien les produits des régions françaises, mais je suis aussi martiniquais et j’aime bien faire des mélanges avec du foie gras et des produits populaires antillais comme le millefeuille de bananier, le gâteau d’igname au foie gras et morilles. J’aime aussi la daurade mi-cuite, avec une fondue de poireaux aux épices des mornes…

Que va vous apporter cette appartenance à l’Académie culinaire de France ?

Elle va m’apporter une écoute un peu plus grande et me permettre d’exposer mes envies et mes problématiques au niveau de la cuisine créole pour lui permettre d’évoluer encore, de poursuivre son histoire.

Et qu’allez-vous apporter à vos pairs ?

La connaissance et la richesse des îles et la créolité. Ils en ont besoin parce que la créolité est née du socle européen, de la matrice africaine, de la force amérindienne et du lien indien. Beaucoup de produits de luxe viennent des îles comme le cacao, le café ou les épices qui sont dans nos tripes. Aujourd’hui, il faut remettre les pendules à l’heure. Nous allons montrer que les îles ont toujours été un atout et une  réserve considérables pour les plus grands chefs.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents