Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 07:08

Une journée des victimes coloniales soumise aux eurodéputés

Deputes-euro.jpgUne déclaration écrite de l’eurodéputé EELV Jean-Jacob Bicep propose l'instauration d'une journée européenne des victimes de l'esclavage et de la colonisation européenne. Soutenue par Eva Joly (Verts), João Ferreira et Søren Bo Søndergaard (Parti de gauche), Bill Newton Dunn et Jean-Luc Bennahmias (Liberaux), Britta Thomsen et John Attard-Montalto (Socialistes), Filip Kaczmarek et Gay Mitchell (Droite), elle a ete rejointe par les ultramarins Younous Omarjee (Gauche) et Patrice Tirolien (Socialiste), le 17 avril dernier lors de la présentation du texte à Strasbourg. La déclaration vise les découvertes de Christophe Colomb, le génocide amérindien, l'esclavage et le commerce triangulaire, la colonisation africaine et le traité de Berlin de 1885… «  Notre continent, a declaré Jean-Jacob Bicep, a contracté au fil des siècles une dette imprescriptible que nous nous devons de reconnaître. Pour construire une communauté européenne du vivre ensemble, les descendants d'esclaves et les ressortissants d'anciennes colonies ont besoin de voir leur histoire écrite dans le roman national européen. »

Cette déclaration va etre soumise aux eurodéputés pendant trois mois. Si la déclaration recueille une majorité de signatures, elle deviendra un acte officiel du Parlement. Pour etre adoptée, la déclaration du député Bicep doit recueillir 378 signatures. En 2008 déjà, leurodéputée martiniquaise Madeleine de Grandmaison avait lancé une déclaration similaire, mais elle navait pas obtenu le quota de signatures suffisant.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

thierry 25/04/2013 05:02


Le but politique poursuivi est clair, mais on ne peut pas "noyer" la question de l'Esclavage dans celle, plus large, de la colonisation (quelque soit son époque). Il ne faut pas volontairement
tout confondre.

Articles Récents