Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 07:04

L'AFD frole les 1,5 milliards de financements outre-mer

Dov-Zehra-Pascal-Pacaud.jpgDerrière la Réunion (414 M€), la Nouvelle-Calédonie (253 M€) et la Polynésie (238 M€), la Guadeloupe (224 M€) arrive au 4e rang des territoires d’Outre-mer pour les aides au financement que lui apporte l’Agence française de développement (AFD). La Martinique arrive apres avec 199 M€, puis la Guyane avec 83 M€. L’AFD qui avait consacré 1,188 milliard € aux Outre-mer en 2011, a battu un record en 2012 en accordant 1,477 milliard € de financements aux économies et collectivités publiques d’Outre-mer. « Ces financements représentent, selon le directeur général de l’Agence, Dov Zerah (en photo avec Pascal Pacaud, son directeur outre-mer), 3 % du PIB cumulé des Outre-mer. » L’aide en faveur du secteur privé (1100 entreprises) a doublé en 2012 pour atteindre le milliard d’euros répartis sous forme de prêts directs aux entreprises (83 M€), de prêts ou garanties bancaires (300 M€). L’agence a participé, en outre, au refinancement des banques locales (300 M€ dont 65 pour la seule Guadeloupe). En 2012, pour la première fois, Proparco, la filiale dédiée au secteur privé à l’étranger  est entrée au capital d’une société foncière réunionnaise. « C’est un démarrage, explique Dov Zerah, car il y a des besoins de financements de capital-risque, de sociétés en haut de bilan dans les Outre-mer. » Proparco devrait donc développer son activité dans les Outre-mer.

Les financements pour le secteur privé, via OSEO, ont atteint, pour l’ensemble des Outre-mer, 311 M€.

Dov-Zehra.jpgLes collectivités locales, hôpitaux, entreprises et bailleurs sociaux, dont certains ont été fragilisés par l’affaire des prêts toxiques de la banque Dexia, ont bénéficié de 467 M€ de financements consacrés essentiellement à la santé, l’éducation et l’habitat dans l’ensemble des Outre-mer. L’AFD, en 2012, a couvert 40 % des besoins de financement en investissement des collectivités locales. Rien qu’au titre de la cohésion sociale, une enveloppe budgétaire globale de 29 M€ a permis d’octroyer 358 M€ de prêts.

En matière d’habitat, l’AFD participe au capital des sept sociétés immobilières d’Outre-mer (SIDOM) qui gèrent 74 000 logements et représentent la moitié du parc locatif social dans tous les Outre-mer. En 2012, 3300 logements ont été mis sur le marché dont 40% à la Réunion. Ces SIDOM représentent 2,5 % du PIB et 2,2 % de l’emploi des ces territoires. Selon Dov Zerah, l’AFD a proposé au gouvernement un développement plus important du logement social.

Dov Zerah qui achève son mandat a la tête de l’AFD le 4 juin prochain, a indiqué qu’il était candidat a sa succession.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents