Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 06:47

 

Djoe joue la carte du Off dans l’année des Outre-mer

Photo-traversiere-2.jpgJoseph Dunoyer, alias Djoe, est un Saintannais de Guadeloupe, qui s’est investi depuis 4 ans dans la société Gémeaux productions spécialisée dans le showbiz, la communication et l’événementiel. Il a commencé avec l’humour puis il a débordé sur le théâtre, le one man show, les contes pour enfants (avec Yannick Louis, un Guadeloupéen de Lyon entre autres), le jazz et le gospel. Aujourd’hui, il possède un catalogue varié « qui me ressemble mais ouvert aux autres ». On y retrouve des figures telles que Nathalie Coualy, Tangora (une Marseillaise qui fait du jazz caribéen), Sourya Adèle, mais aussi le groupe de musique bretonne Auregan et, bien sûr, son champion l’humoriste africain, Phil Darwin. « Je n’ai pas attendu l’année des Outre-mer français pour continuer à faire ce que je fais depuis 15 ans ! » Joseph Dunoyer, le directeur général des Trophées des Arts afro-caribéens (TAAC) depuis leur création en 2006 et le cofondateur du Labo Ethnik qui se tient en juin à Paris, n’ira pas quémander son logo « année des outre-mer français » ! « S’ils veulent travailler avec nous, qu’ils viennent nous voir ! On attend des promoteurs de cette année 2011 qu’ils poussent ce qui se fait, qu’ils viennent voir nos spectacles… Mais personne n’est venu, pas même pour les TAAC ! » Et encore moins au théâtre Traversière qui accueille les nombreux spectacles  promus cette année par Gémeaux Production (sans parler des tournées en province). Avec Djoe, l’année des Outre-mer français a désormais un côté Off !

FXG (agence de presse GHM)

 


L'année des Outre-mer français, le programme du Off

Photo-trversiere.jpgAu Théâtre Traversière, 15 rue Traversière 75012 Paris. Métro Gare de Lyon

Phil Darwin

Mardis 01, 15 mars, 19, 16 avril, 03, 24 mai et 07, 14 juin  à 20 h 30

Pour ce qui ne l’aurait pas encore remarqué, Phil Darwin est africain. Oui oui, Africain. Du Sud, de l’Est, de l’Ouest, et même du Nord… jusqu’en France. Un humoriste franco-algéro-maroco-tuniso-congolais et antillais à l’humour franc et au rire spontané. Phil Darwin, un ambassadeur très spécial qui nous propulse le temps d’un spectacle dans un voyage drôle et enrichissant à travers le choc des cultures ! Et tout ça au départ de Paris !
Marie-Thérèse Barnabé, négresse de France - Première partie : Frederick Sigrist.
Le 12 mai 2011 à 20 h 30

Souria Adèle, comédienne martiniquaise, doit commencer son spectacle à 20 h 30. Elle n’est pas arrivée. Sa tante Marie-thérèse Barnabé, grosse femme d’une soixantaine d’années décide de faire patienter le public. Durant cette attente qui durera somme toute plus d’une heure, Marie-Thérèse nous parlera de la difficulté pour une jeune femme noire de rentrer dans le paysage audiovisuel français, de la beauté noire, des relations interraciales mais aussi tout simplement du désir de la femme. Tout cela de façon humoristique, pour faire part de sa propre humanité.

Smaïn
Les 15 et 16 juin 2011 à 20 h 30

L’humoriste vedette des années 1990 fait un fameux come back… 

Cynthia Brown

Date à confirmer

Plus qu’un premier album, cet opus, décliné en treize chansons, est avant tout un travail familial et amical. Son père, Michel, s’est chargé de composer les musiques, son frère Ugo lui a écrit une chanson tout comme son amie Elfy, elle aussi candidate de l’émission Star Academy, qui lui a soumis deux textes. Cynthia a également travaillé avec deux musiciens canadiens, Guy Kaye et Alain Bergé. « Mon utopie - Sou ma sagnone » est un album chargé d’amour, d’émotion et, comme l’espère Cynthia, qui l’entraînera bientôt sur les routes pour une tournée bien à elle, à la rencontre de ses nombreux fans.

Tangora

Le 16 septembre 2011 à 20 h 30

Franco-italienne de Marseille... Elle grandit dans une famille de mélomanes. Ses voyages successifs au Brésil puis dans la Caraïbe l’ont nourrit et imprégné de cette couleur musicale métissée. Sa fascinante présence scénique, immédiatement communicative, sublime ses textes et ses mélodies, qui nous racontent le métissage, l’universalité et l’humanisme.

Aliker : projection cinématographique

Le 25 mai 2011 à 20 h 30

Antilles, colonie de la Martinique, dans les années 1930. Un simple militant communiste, André Aliker, malgré l'opposition effrayée de ses proches, va prendre la direction de la feuille imprimée que son parti fait paraître, vaille que vaille. Par une intuition extraordinaire, Aliker devinera la force d'impact que pourrait atteindre ce moyen d'expression, et il transformera très vite la petite feuille militante, "Justice", en un véritable journal, appliquant des méthodes d'investigations et une éthique dignes de la presse moderne...

Labo Ethnik : 5e édition

Les 17, 18 et 19 Juin 2011  
Espace des Blancs Manteaux, 4 rue vieille du temple 75004 Paris 

Le Salon Labo Ethnik met en scène au cœur de Paris, à travers des défilés et des expositions-ventes, le travail de créateurs, jeunes ou affirmés, originaires des 5 continents, afin que leurs talent soient connus des professionnels du secteur et du public.

Trophées des arts afro-caribéens : 6e édition

Octobre 2011  
Théâtre du Châtelet, 1 place du Châtelet 75001 Paris 

Créés en 2006, les Trophées des Arts Afro-Caribéens sont nés du désir de valoriser les cultures et les arts d’origine africaine, caribéenne et ultramarine. Les T.A.A.C sont décernés aux acteurs de la culture Afro-Caribéenne dans 3 catégories, le cinéma, la musique et la littérature.

Partager cet article

Repost0

commentaires

thierry 23/02/2011 12:35



 


De la bouche de Sarkozy, l'année des outremers c'est aussi, organiser un évènement cette année dans son quartier, il l'a dit. Concernant le marketing ethnique qui
consiste actuellement à vendre essentiellement de la couleur ou des accents "vendre du noir" sur des réseaux y compris dans des salles, c'est pour le bon côté, un premier pas, une avancée.
Malheureusement se pose la question de la qualité, celle du contenu, le contenu "autorisé à la commercialisation". Supposer qu'il n'y a pas mieux serait étonnant...(dans les Arts...:).


Pour rester sur l'outremer, à qui sont destinés les nouveaux produits "ethniques" et dans quel but ? Par exemple, lorsqu'on lance une nouvelle Radio, après l'avoir reprise "de force", qu'on vise
un nouveau public, on fait de la Pub ! Dans le cas de Tropiquesfm il n'y en a pas eu. Il s'est agit d'une transformation de destruction qui a au final détruite des productions antillaises,
petites certes, mais une partie d'expression, de création culturelle antillaise, l'info, les messages politiques alarmistes ne construisent rien surtout s'ils n'ont aucune influence. Sauf à faire
travailler certains, mais si peu et combien de temps encore dans ces conditions.


Les productions actuelles sont plus politiques qu'artistiques. Mais...surtout plus politiques que "commercialement efficaces". Donc une des questions est de savoir si les ultramarins subissent ou
profitent de cette politique (actuellement). Quand je vois dans ce contexte l'évolution de "zouker.com", une référence dans l'Internet ultramarin, dans cette " lignée", je m'interroge.


(Même Spike Lee a "baissé les bras"). Ce qui fait une production ultramarine c'est sa substance, ce qui permet de l'identifier en pouvant en dégager une particularité vraie naturellement. Où sont
aujourd'hui ces productions ?


 Le Labo Etnik est une idée à poursuivre.


 


Small is beautiful, too !



Articles Récents