Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

11 janvier 2014 6 11 /01 /janvier /2014 07:04

Les ultramarins préoccupés par la paupérisation

pierre-pastel-cegom.jpg« Nous voulons mettre à la disposition de tous les véritables expressions des uns et des autres. » Pierre Pastel, sociologue et président du collectif des états généraux de l’Outre-mer (CEGOM), a présenté, vendredi au Sénat, l’audit des politiques conduites par l’Etat en direction des Français d’outre-mer. C’est la deuxième année que le CEGOM procède à un tel audit. Pour ce faire, il a sollicité les 65 000 personnes inscrites dans sa base de données et leur a demandé de soumettre leurs ressentis. 423 personnes ont répondu. 43% sont des personnes vivant en outre-mer, 57 % dans l’Hexagone. Dans le détail, 21 % sont guadeloupéennes, 22%  martiniquaises, 13 % guyanaise et 12 % réunionnaises, les autres se répartissent de façon plus marginales dans les autres territoires des outre-mer L’ensemble de leurs contributions ont été collectées entre le 29 octobre et le 18 decembre derniers. La synthèse de ces contributions révèle que les préoccupations principales des ultramarins sont la paupérisation et ses conséquences en matière de santé et de violence. Une sacrée évolution par rapport à l’an dernier quand les sondés ne s’inquiétaient encore que de leur pouvoir d’achat… Cette fois, ils ne sont plus dans la crainte, mais dans le concret et dans la pauvreté !

16-novembre-2013-9407.JPGEn second lieu, ce qui ressort, c’est le chômage et le manque de perspectives pour les jeunes. Pierre Pastel evoque une certaine « désespérance ». D’ailleurs, une des phrases qui revient de façon récurrente dans cette enquête est : « Ce sera pire pour nos enfants. » L’audit révèle aussi que la question du racisme, avec l’affaire Taubira, a été « ravivée ».

Autre nouveauté, cette année, les sondés n’interpellent plus seulement l’Etat pour leurs problèmes d’éducation ou de modes de consommation inadaptés aux réalités locales, mais ils en appellent aussi à leurs collectivités territoriales dont  ils semblent désormais attendre davantage.

En conclusion, cet audit laisse apparaître un moral en baisse même si, paradoxalement, la note moyenne de satisfaction est en hausse, à 8 sur 20, contre 5 sur 20 l’an passé.

L’audit est destiné aux décideurs. Avec lui, le CEGOM veut agir en lanceur d’alertes et en force de propositions, notamment en termes de santé publique et d’emploi.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

thierry 11/01/2014 10:09


Un sentiment de paupérisation des Antillais devrait être (si possible) comparé avec celui d'autres Français. Depuis le "Sarkozysme" l'imposition dans les esprits
du concept de crise même aux plus pauvres est plus démoralisant que stimulant. L'endettement ou "le crédit" de la France s'élève à environ 90% de son PIB, elle n'est donc pas surendettée. Elle se
place d'ailleurs encore au top des premières puissances économiques mondiales. La "démoralisation" des Antillais vient en grande partie de la façon dont ils sont "traités", au-delà des questions
économiques qui sont bien évidemment importantes. Le traitement des Antillais n'est plus à la hauteur de ce qu'il a été, il y a de plus en plus longtemps. Ce n'est pas qu'on n'entretient plus
assez "les Antilles", mais qu'on empêche "les Antilles" de s'entretenir. Peu de budget pour la Culture, reprise en main et nouveau formatage des médias antillais historiques etc. Certains clip de
"Zouk" se tournent aujourd'hui aux Maghreb. Le Ragga doit épouser les codes du "Hip-Hop" pour plaire à ses nouveaux producteurs etc, etc. Les grands monarques Français d'autrefois étaient allé
bien loin pour acquérir les qualités de ceux qu'ils ont fait "Antillais".:) De nos jours ceux qui se veulent des monarques contemporains s'attachent apparemment plus aux terres qu'aux
populations. Tout en veillant à ce que ces populations aillent plutôt vers la paupérisation, ce qu'elles ne peuvent qu' accepter. Alors en conclusion il ne faut pas oublier que "l'offre" de FREE
est celle d'ORANGE sur le réseau d'ORANGE (principalement) et avec le service clientèle en beaucoup moins. Ce dernier s'apprécie en cas de pépin.

Articles Récents