Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 06:03

"Le nègre des lumières" à l'Artchipel

Scene-opera-negre-des-lumieres.jpg"Le nègre des lumières", l'opéra consacré à la vie du chevalier de Saint-George sera joué sur la scène de l'Atrium à Fort-de-France et celle de l'Artchipel à Basse-Terre le 19 décembre. Si la musique est celle du compositeur guadeloupéen, le livret a été écrit par son biographe Alain Guédé, fondateur de l’association « Le Concert de Monsieur de Saint-George », qui s'attache depuis 1999 à faire vivre le répertoire de celui qu'on a srnommé "le Mozart noir". C'est la première fois que cet opéra sera joué aux Antilles.

Ils seront plus de quarante à faire le déplacement pour cet opéra : six chanteurs solistes, un chœur de seize artistes, un orchestre, celui de la garde républicaine, avec dix-sept musiciens (qui jouent en partie sur la scène), et trois figurants. Les costumes du XVIIIème siècle ont été fournis par l’Opéra de Paris. Pour jouer le rôle titre, ils seront trois : le ténor martiniquais Joël O'Cangha, le violoniste d'origine guadeloupéenne Romuald Grimbert-Barré.et pour interpréter le chevalier dans sa vieillesse, un figurant. On nous promet aussi l'intégration de quelques artistes locaux parmi les choristes et les danseurs.

Orchestre-garde-republicaine.jpgContrairement à son œuvre instrumentale dont l’association a retrouvé l’essentiel, les six – et peut-être sept – opéras que Saint-George a composés ont disparu. Celui qui sera joué aux Antilles a été reconstitué à partir de morceaux épars de ses œuvres lyriques que l'association a retrouvées.

Joel-OCangha.jpgCréé par l’opéra d’Avignon en 2005 dans une mise en scène de Nadine Dufaut (metteur en scène fétiche des Chorégies d’Orange), « Le Nègre des Lumières » a fait l’objet d’une nouvelle version scénique mise en scène, cette fois par Petrika Ionesco et Dadia Iliescu. Ionesco est l’un des metteurs en scène d’opéra les plus prestigieux du monde (Aïda au Stade de France, Nabucco dans les principaux grands stades européens, La Cenerentola à l’opéra de Pékin et, dernièrement Le Vaisseau fantôme à l’opéra de San Francisco).

Cette dernière version a été créée au Théâtre de l’Atrium à Chaville et a tourné sur de grandes scènes de la région Ile-de-France (Nanterre, Mac de Créteil, Théâtre Mogador, Théâtre Silvia Monfort de Saint-Brice) presque toujours à guichets fermés.

FXG, à Paris 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents