Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 12:30

L’un des deux djihadistes de Toulouse vivait en Guyane

Gérard B est le père des deux jeunes toulousains, Nicolas (30 ans) et Jean-Daniel (22 ans), convertis à l’islam et partis en Syrie, et que l’on a pu découvrir, kalachnikov en main, sur une vidéo postée sur Youtube, lançant un appel un appel aux Musulmans à les rejoindre combattre pour Al Qanda contre Bachar Al Assad en Syrie et un autre à François Hollande pour qu’il se convertisse à l’islam… Gérard vit en Guyane où il est entrepreneur et il a appris par une lettre du 29 avril de ses enfants qu’ils n’étaient pas en Thaïlande, mais en Syrie… Depuis, raconte-t-il au quotidien Libération (www.liberation.fr/societe/2013/07/19/la-croisade-syrienne-de-deux-toulousains_919605), il les appelle au téléphone chaque semaine et « cherche à comprendre ce qui a pu mener ses garçons à s’engager au nom d’Allah »… Nicolas vivait à Toulouse avec sa mère, puis chez sa grand-mère, tandis que Jean-Daniel, son demi-frère, était parti vivre avec son père et sa mère en Guyane. En 2010 Gérard B avait embauché son fils Jean-Daniel dans son entreprise, mais finit par le « virer » au bout de quatre mois…

La famille est venue passer les vacances de l’été 2001 à Toulouse au moment où Nicolas cherche à convertir son jeune frère à l’islam. Sous prétexte de passer un BTS de comptabilité, Jean-Daniel ne reviendra pas en Guyane et se convertira fin 2012.

Les deux frères sont partis de Toulouse le 29 mars 2013. Un train pour Barcelone d’abord, un bateau pour la Tunisie, et un avion pour la Turquie avant de rentrer dans la region d’Alep…

Gérard B a été plusieurs fois entendu par les services du Renseignement intérieur qui ne lui disent rien. Gérard B, relate Libération, « ne réclame pas des détails de l’enquete, mais juste un contact avec les autres familles qui vivent la même chose que nous pour parler et se soutenir. On se sent abandonnés. On dirait que c’est un sujet qu’ils veulent garder sous le tapis. »

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

thierry 23/07/2013 13:08


En cette période de Ramadan, on peut souligner que le jihad n'est pas forcément terroriste (a la kalash nikov). Guyanais ou pas, si des parents n'ont pas transmis à leurs
enfants, notamment, par l'exemple et l'éducation les valeurs d'une religion, il est possible que leurs rejetons, s'ils ont besoin de croire spirituellement, se laissent séduire par une
autre obédience. Surtout s'ils se retrouvent dans des quartiers où ladite obédience est très représentée.


La France continue comme depuis longtemps déjà à aller chercher bonheur et argent dans les pays arabes. Ce qui a changé, à l'instar du PSG, c'est qu'elle assume de plus en plus, bon gré ou mal
gré, son "orientalisation".


Il y a eu et il y a tant de Syriens et Libanais aux (Antilles ou en outremer) pourquoi la réciproque serait-elle impossible ?

Articles Récents