Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 17:20

Challenge, la fondation de la Française des jeux, fête ses 20 ans

A l’orée des Jeux olympiques de Londres, la fondation Challenge de la Française des jeux continue son travail de soutien aux jeunes sportifs.20-ans-de-challenge-FdJ-photo-Alfred-Jocksan.jpg

Le programme Challenge de la fondation de la Française des jeux est une bourse d’un montant de 15 000€ par mois offert à un jeune athlète exerçant une discipline individuelle, encore inconnu et disposant de faibles ressources. Un soutien qui permet aux sportifs de s’abandonner à leur passion sereinement et en toute tranquillité d’esprit durant deux ans. Il est complété par une aide à la formation. Aujourd’hui, la FdJ a décidé de faire évoluer sa dotation par un volet solidaire. Désormais, chaque sportif de Challenge, qui remportera une médaille aux Jeux, recevra en plus la somme de 5 000€ destinés à l’association solidaire de leur choix.

charles-Lantieri---Stephane-Diagana-et-Ophelie-Etienne-phot.jpgLa FdJ a trouvé là une façon de soutenir l’ensemble des associations qui utilisent le sport comme un moyen de lutte contre l’exclusion sociale et pour favoriser l’insertion. Charles Lantiéri, président de la fondation, indique que son ambition est de doubler les moyens de la fondation au cour des prochaines années. « Beaucoup d’entreprises se désengagent en ce moment, nous allons nous engager encore plus », promet-il. Stéphane Diagana, aujourd’hui consultant à France TV et ancien champion du monde du 400 mètres haies en 1997, a été le premier bénéficiaire du programme Challenge en 1991. « C’est plus qu’un coup de pouce, c’est voir la situation de besoin que le sportif peut rencontrer. Mais c’est surtout un geste de confiance et de reconnaissance dont on a besoin à ce moment-là de notre carrière », témoigne-t-il

Les-VIP-au-premier-rang-photo-Alfred-Jocksan.jpgMais le programme Challenge est aussi un dispositif de formation à la gestion de carrière et de préparation à la reconversion. Un moyen de relier le monde de l’entreprise et le monde du sport. Ainsi, un partenariat a été noué avec l’INSEP, la formation continue de Sciences po et les Etoiles du sport.

A ce jour, la fondation Française des jeux est venue en aide à 335 champions, valides ou handicapés, issus de 37 disciplines dont 25 olympiques. Parmi ces sportifs, 102 ont été médaillés aux Jeux et on compte 135 titres de champion du monde parmi eux. Certains sont devenus des icônes ! Ce programme représente un investissement de 3 M€ et vingt ans de fidélité aux femmes et aux hommes qui font la gloire du sport.

Glwadys-Epangue-et-Pascal-Gentil-les-champions-de-Taekwondo.jpgDe Stéphane Diagana, le premier, au petit dernier, Maxime Chataignier, en passant par Claude Issorat, Pierre-Marie Hilaire, Laura Flessel, Pascal Gentil, Céline Lebrun, Maureen Nisima, Caroline Balmy, Ronald Pognon, Lucie Decosse, Malia Metella, Patricia Djaté-Taillard ou Sylviane Félix, nombre de sportifs ultramarins ont été soutenus par la fondation  Challenge de la Française des jeux.

La-championne-d-escrime-martiniquaise--Maureen-Nisima-photo.jpgIl faut respecter quelques critères pour postuler au challenge : être majeur, exercer une discipline individuelle, être sans statut professionnel tout en présentant un potentiel de haut niveau. Le comité de sélection est piloté par l’ancien champion d’athlétisme, Frédéric Quentin.

Alfred Jocksan (agence de presse GHM)pascal-Gentil-Christophe-Blanchard-Dignac-et-Bernard-Diomed.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents