Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 08:30

La jeunesse, les patrons et le gouvernement à la JOMD

Marie-Luce Penchard a du lire avec intérêt l’interview de Cyril Comte parue dans le France Antilles de Martinique  du 2 septembre et dans le France-Antilles de Guadeloupe du 27 juillet. Le co-organisateur de la Journée Outre-mer développement, qui était alors encore le N°1 du MEDEF en Martinique, s’alarmait de la situation de la jeunesse d'outre-mer : « La question des jeunes a été totalement ignorée dans les négociations et les accords interprofessionnels qui ont conclu la crise sociale de 2009. Elle a été aussi totalement ignorée dans les décisions du conseil interministériel de l’Outre-mer. C’est saisissant de constater combien cette question n’a pas dominé nos agendas. Or, c’est la question principale. On dit et on sait que le chômage des jeunes est pesant mais on n’en a jamais tiré une politique ou une analyse (…) La jeunesse, c’est 60 % de chômage… Aujourd’hui, il n’existe aucun dispositif vraiment sérieux de lutte contre le chômage des jeunes dans l’outre-mer. » Dans son discours qu’elle fait diffuser ce samedi à l'ouverture de la 3e JOMD, Marie-Luce Penchard répond expressément sur cette question : «  La première attente concerne la jeunesse, qui constitue une richesse extraordinaire pour l’Outre-mer, mais qui est insuffisamment valorisée. L’Etat a beaucoup agit (sic) en la matière en doublant les effectifs du Service militaire adapté, en améliorant la qualité des formations en mobilité à travers LADOM ou bien encore en favorisant les contrats d’alternance. Je sais que vous avez à cœur de répondre également aux besoins de cette jeunesse. C’est votre responsabilité en tant qu’employeur. Je prendrai donc connaissance avec attention des résultats de vos travaux et j’examinerai de quelle manière l’Etat peut vous accompagner dans cette démarche. » Bigre, si chacun attend l’autre, les jeunes ne sont pas prêts d’être formés ou de trouver du boulot !

FXG (agence de presse GHM)

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents