Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 07:57

 

 

Neuf ultramarins dans l’ « armée mexicaine » de l’UMP

Ils sont neuf originaires d’outre-mer à intégrer la nouvelle équipe de cadres nationaux de l’UMP, trois Océaniens, trois Réunionnais et trois Antillais.

L’UMP a présenté mercredi ses 275 cadres nationaux. Aucun ultramarin ne se trouve parmi les vingt-et-un membres de l’équipe dirigeante. En revanche, la ministre de l’Outre-mer d’origine guadeloupéenne, Marie-Luce Penchard, fait partie des 47 conseillers politiques, comme tous les ministres.

Le secrétaire général de l’UMP, Jean-François Copé, avait annoncé qu’il désignerait une « armée de secrétaires nationaux », c’est finalement une véritable « armée mexicaine », puisqu’ils ne sont pas moins de 207.

Le Pacifique est bien représenté. Bien que peu actif à l’Assemblée nationale, le député polynésien Bruno Sandras est chargé de la continuité territoriale. Côté Calédonien, le député Pierre Frogier a été nommé secrétaire national pour l’Océanie et le Pacifique… Enfin, fort de son activisme, le second député du Caillou, Gaël Yanno, s’est vu offrir les « politiques économiques en outre-mer ».

Trois réunionnais apparaissent dans la liste. Le député Didier Robert s’est vu attribuer « l’écologie et la biodiversité en outre-mer », son collège René-Paul Victoria a décroché « la politique d’insertion et de cohésion », là-aussi, en outre-mer. Enfin, la chef de cabinet de Patrick Karam, Délégué interministériel pour l’égalité des chances des Français d’outre-mer, Samia Badat, s’est vu confier « les nouveaux engagements solidaires ».

Pour une fois, les Antillais ne se démarquent par particulièrement par leur présence. La Martiniquaise Nathalie Fanfant, présidente de l’association « Tous créoles Paris » et professionnelle de la communication, va lutter contre les discriminations. Enfin, Marie-Dominique Aeschlimann, filleule à la mode Bretagne de Lucette Michaux-Chevry et première opposante au maire d’Asnières (92), s’est vue offrir « l’Action humanitaire et la Solidarité internationale » (un peu comme le portefeuille de sa "marraine" en 1986 dans le gouvernement Chirac).

Le sulfureux Jean Simonetti, surnommé « Monsieur 3 % » à Marseille, a été chargé des « relations avec les élus d’outre-mer ». Il avait été envoyé à La Réunion en juillet 2008 pour remettre de l’ordre dans la maison UMP. Avec le succès que l’on sait

Agence de presse GHM

 


Nathalie Fanfant

« La lutte contre les discriminations est une priorité pour Jean-François Copé et l’UMP. C’est un combat quotidien que je compte mener au sein de l’équipe nationale de l’UMP et je tiens à remercier à Jean-François Copé pour sa confiance. Je souhaite que l’UMP soit à la pointe pour lutter contre toutes les formes de discriminations, qu’elles soient raciales, religieuses, sexuelles, physiques, territoriales ou sociales. L’UMP sera également à la pointe pour proposer des solutions pour lutter contre les discriminations. Je rencontrerai dans les prochaines semaines les acteurs de la lutte contre les discriminations afin de travailler et de construire. Je compte me battre, aux côtés de Jean-François Copé, pour la réélection de Nicolas Sarkozy en 2012. Et je me réjouis que, pour la première fois, les ultramarins soient fortement présents dans l’équipe nationale de l’UMP, c’est un signe fort. »

 


Samia Badat

« Jean-François Copé m’a proposé d’intégrer l’équipe nationale de l’UMP. C’est un grand honneur et je le remercie de sa confiance. Je vais dès aujourd’hui m’investir à fond en ayant un seul objectif : contribuer, aux côtés de Jean-François Copé, à la réélection de Nicolas Sarkozy en 2012. Depuis quelques semaines, l’UMP est au cœur de la vie politique française. C’est nous qui lançons les débats. Les nouveaux engagements solidaires est un sujet qui me tient tout particulièrement à cœur car la solidarité est le ciment de notre pays. Je compte être à la fois une force de soutien à la politique du Gouvernement, mais également une force de propositions. C’est la feuille de route que le Secrétaire Général de l’UMP m’a donné. Et, à titre plus personnel, je suis heureuse que la Réunion soit représentée au sein de l’équipe nationale de l’UMP. C’est une preuve de l’intérêt de Jean-François Copé pour l’Outre-mer. »

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Kemper Boyd 25/02/2011 14:26



Pour les profession de foi ils sont tous la !!! taratataaa tambours et trompettes toujpurs prêt a se faire remarquer et a fanfaronner !!!! on sait jamais des fois qu'il y aurait un maroquin a
remporter, avec une petite rente a l'appui pour boucler les fin de moi. C'est etonnant toutes ces guignolerie qui se manifeste a l'approche du jugement electoral... si c'est pas le bon cheval ca
va être la debandade...CRAAACK BOUM !!! et  tout s'effondre.



thierry 17/02/2011 18:37



3 ceci, 3 cela, (Arrêtons le racisme) il faudra bien comprendre un jour (sans présomption) que les Antillais s'en foutent dans leur majorité de voir des Antillais
qui comme d'autres prennent la posture du Pouvoir, sans l'avoir vraiment.


La preuve, par exemple, la présentation d'une tête de liste par le Modem en île de France n'a pas marchée. C'était un bide. Il n'y a donc pas de communautarisme identitaire en politique en
Métropole. Nos représentants, notre fierté politique vient des élus d'Otremer qui siègent en France ! (barre point).


Le Bureau du conseil "départemental" de Guadeloupe à Paris, serait notre ambassade officielle en Métropole....


Nous avons cette chance de ne pas devoir "ramper" pour faire les "fiers", c'est une de nos particularités dans notre majorité. D'autres le font pour nous, il faut de tout pour faire un monde.


Si de jeunes "politiques de la métropole hexagonale" ont trouvés de bons postes, tant mieux pour eux.



Donlexo 17/02/2011 08:46



Tout s'éclaire donc sur la distribution de subventions à Tous créoles via le Collectif Dom Tom pour l'année des Outre mer. Les 170000€ donnés avaient bien un intêret politique ! Le savoir de X ou
de Y dans le domaine du spectacle n'était que de la poudre aux yeux et de la stratégie afin de mettre sur orbite et sur le dos des originaires d'Outre mer la campagne électorale de Nicolas
Sarkozy. C'est peut être là aussi la tournure finale de l'année des Outre mer, servir de présentoire à sa réélection ; heureusement que l'année du Mexique boit l'eau, ça fait un outil de
communication en moins, d'ailleurs c'est en train de devenir une vraie patatte chaude. Sauf le respect que je dois à mesdames Fanfant et Badiat leurs nominations n'est que symbolique et en un an
elles ne feront rien - car pas le temps pour ça- sur les thématiques dont elles sont en charge. En quoi Badiat Samia fera plus que Janet Bougrab qui est déjà en charge de le vie associative au
gouvernement, idem pour mme Fanfant qui empiète sur travail de la Halde que Sarkozy déshabille de ses financements pour limiter son action. Non mesdames, de grâce, chercher un autre cheval de
course pour les présidentielles parce que ça ne vaut la peine de se sacrifier pour lui !!!



Articles Récents