Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 08:30

La lutte pour l’égalité professionnelle et la mixité des filières en exemple à Paris

Nadine-Caroupanin-Fabienne-Rubia-Gisele-Bourquin-Melanie-Pe.jpgLe forum de la mixité qui s’est tenu vendredi 13 decembre à Paris, en présence de la ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, a invité les neuf régions signataires de la convention « Territoire d’excellence – égalité professionnelle ». Dernière à l’avoir signé en février 2013, la Réunion était représentée par sa déléguée au droit des femmes et à l’égalité entre les femmes et les hommes, Nadine Caroupanin, par la présidente de Chancégal, Fabienne Rubira, et par Mélanie Perche, chargée d’ingénierie des projets chez RD2A, une société coopérative. Elles ont exposé à un public issu de l’entreprise leurs actions en faveur de la mixité des filières professionnelles et celles contre l’inégalité professionnelle entre les hommes et les femmes. Cette dernière s’exprime en termes d’écart de rémunération, de formation et encore d’attribution de temps de vie. Sur les 400 entreprises françaises ayant fait l’objet d’un avertissement de la part des directions régionales du travail et de l’emploi (DIECCTE), 300 sont réunionnaises. « Non que la Réunion soit particulièrement mauvaise élève, souligne Nadine Caroupanin, mais parce que la DIECCTE locale a passé tout le monde au crible. Depuis, une centaine d’entreprises ont signé une convention pour l’égalité des droits et seule une dizaine résistent encore…

En matière de mixité des filières, l’association Chancégal fait un travail de sensibilisation auprès des jeunes. 4000 d’entre eux ont ainsi été touchés en dix ans et une vingtaine sont devenus des ambassadeurs de l’égalité. Une étude a montré que la moitié de la population active féminine  à la Réunion n’occupe que 13 métiers, tandis que la moitié de la population active masculine en occupe 43 ! On retrouve les femmes essentiellement dans les métiers de l’éducation, de la petite enfance, de l’aide à la personne et de la santé. C’est pour aller contre cette tendance que RD2A et Chancegal ont lancé des initiatives comme le prix de la vocation scientifique qui pousse les jeunes filles vers les carrières scientifiques en les accompagnant jusqu'à la prise de poste, la formation de jeunes femmes aux métiers du BTP en adéquation avec les besoins pour la construction de la route du littoral (25 curriculum vitae déposés), ou encore la formation de formatrices aux métiers de la conduite de transports en commun (trois sont opérationnelles et deux sont en formation).

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

julien 18/12/2013 00:33


Belle initiatives, le prix de la vocation scientifique

Articles Récents