Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 06:45

L'inauguration de la rue Aimé-Césaire à Marseille est reportée

La voie U236 entre la rue de la Tour Sainte et la rue des Bessons dans le 14e arrondissement de Marseille, choisie pour porter le nom de rue Aimé-Césaire, devait être inaugurée hier à Marseille en présence du sénateur maire Jean-Claude Gaudin, de la ministre des Outre-mer George Pau-Langevin, et de la déléguée interministérielle à l'égalité des chances des Français d'Outre-mer Sophie Elizéon. Au dernier moment, la ministre a annulé sa venue, entraînant en cascade celle de Sophie Elizéon et l'annulation de la cérémonie. "Elle est reportée vraisemblablement en février", a fait savoir l'adjoint au maire délégué à la circulation, Jean-Luc Ricca. Il faut dire que pour honorer le grand Martiniquais, la mairie de Marseille n'a rien trouvé de mieux qu'une voie sans issue qui s'achève au bout de 150  mètres devant un portail donnant sur une résidence. "Il ne s'agit pas d'une impasse, se défend l'adjoint au maire, car il y a des travaux en cours. La rue n'est pas terminée." Si officiellement la ministre a justifié l'annulation de sa venue pour des questions d'agenda, elle y a casé in extremis, jeudi soir, sa participation à l'événement "Osons la France !", organisé au Grand Palais à Paris pour promouvoir les entreprises françaises innovantes. Son cabinet a néanmoins promis aux associations marseillaises, collectif Centenaire Aimé Césaire et comité Mam'Ega, de revenir ultérieurement dans la cité phocéenne. C'est à la suite des démarches de ces associations entamées depuis 1988 que le conseil munucipal de Marseille a voté le 9 décembre 2013 la délibération créant une rue Aimé-Césaire. L'actuel maire du secteur, le Front national Stéphane Ravier, alors encore simple conseiller municipal, avait voté contre.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents