Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 06:27

 

Les escrimeurs antillo-guyanais grands gagnants des Lames d’or 2010

Applaudissement-maxi-pour-Maureen-photo-A-JOCKSAN.jpgLa 2e édition de la  cérémonie de remise des Lames d’or 2010, organisée par la fédération française  d’escrime,  au théâtre du Merveilleux à Paris, samedi dernier, a fait la part belle aux escrimeurs antillais et guyanais.

Devant un public de connaisseurs (malgré l’absence de Laura Flessel (nominée mais non récompensée), la délégation martiniquaise a été quatre fois récompensée sur cinq nominations ,avec  Maureen Nisima, Jean-Michel Lucenay, Jean-Marie Grubo et l’équipe de France masculine. La Guadeloupe, avec Enzo Lefort, et la Guyane, avec Ulrich Robeiri, complètent ce palmarès très caribéen.

Eric-Paulin-vice-president-de-la-league-de-Guadeloupe-fel.jpgUne opération honorifique pour encourager les épéistes, fleurettistes et autres sabreurs, les ligues régionales et les milliers de bénévoles, car la FFE vise à atteindre les 1 000 licenciés. C’est sans doute pour cela que la première Lame d’or a été attribuée à la ligue du Nord-Pas de Calais, fer de lance (si l’on ose dire !) dans sa région. Conduisant une forte délégation martiniquaise, le président René Meril a été nominé pour le titre de meilleur dirigeant de l’année. Mais le titre est revenu à Alain Alliez du CA Montreuil (93).

Maureen Nisima plébiscitée

La lame d’or du meilleur maître d’armes a été attribuée à Jean-Marie Grubo de la ligue de Martinique pour l’ensemble de son travail. Enzo-Lefort-photo-A-JOCKSAN.jpgUn titre un peu contesté par certains qui se sont demandé ce qu’il avait bien prouvé au cours de l’année… Malpalan ! Il est réputé surtout pour avoir été le plus jeune maitre d’armes de France, mais il était absent tout comme son compatriote, le champion Jérôme Jeannet, retenu par un tournoi de poker ! René Meril a récupéré leurs trophées, chaleureusement félicité par le vice-président de la ligue de la Guadeloupe et président du club de Petit Bourg, Eric Paulin, qui n’est pas resté bredouille. Son ancien poulain, Enzo Lefort, désormais au Lagardère team, a reçu la Lame d’or du meilleur espoir masculin. Enfin, Maureen Nisima vînt ! Tonnerre d’applaudissements pour elle et son compatriote Jean-Michel Lucenay, Lames d’or des meilleurs athlètes 2010. Le même Lucenay et le Guyanais Ulrich Robeiri ont été récompensés au titre de leur appartenance à l’équipe de France masculine d’épée.

La fête aurait été plus complète et plus belle si les membres de la fédération avaient honoré les champions handisport de l’escrime pour leur magnifique performance lors du championnat du monde en novembre dernier à Paris. La Lame d’or du meilleur arbitre a bien été remise à Marc Lamba du club de S.E Colmar (Alsace), mais même si lui est en fauteuil, il arbitre les personnes valides.

Alfred Jocksan (agence de presse GHM)

 


Réactions

Marc Lamba, Lame d’or du meilleur arbitre de France

Marc-Lamba-et-Rene-Meril-photo-A--JOCKSAN.jpg« C’est une  grande  satisfaction, un succès pour moi d’être parmi les quatre nominés, c’était déjà  une grande victoire. Maintenant que je suis désigné, je suis vraiment très content car l’escrime est un sport que j’ai connu en fauteuil roulant après mon accident. Avant je faisais de la boxe et du football comme tout le monde.  Je pratique l’escrime depuis  22 ans, pas aussi brillant que mon ami Jean Rosier qui vit à la Martinique. Alors avec l’aide de ma ligue en Alsace et de mon club, je me suis intéressé à l’arbitrage après avoir travaillé et  accompagné les enfants. Moi qui évolue dans un monde de valides, je dénonce ce manque de communion entre le monde des valides et des non valides. Inviter les athlètes hansdisport aurait donné un peu plus à la fête parce que nous avons tous  fait le même championnat ».

 


Jean-Michel Lucenay, deux fois récompensél-epeiste-martiniquais-Jean-Michel-Lucenay-lame-d-or-2010.jpg

« C’est ma récompense de la saison. Un prix qui reconnait  nos performances et la manière sur l’année nous permet de nous situer. Il est sympathique de fêter la fin de la saison avec tout le monde.  J’envoie un grand  merci a mes partenaires de l’INSEP qui sont toujours là avec nous. Ce trophée est aussi pour le staff médical qui m’a beaucoup aidé ».

 


Ulrich-Robeiri.jpgUlrich  Robeiri, le Guyanais de l’équipe de France masculine d’épée

« Je suis heureux, mais je peux vous dire que les deux seules équipes qui nous ont battus, la veille, ce sont nos collègues d’entrainement. Ils nous ont  foutu une bonne raclée et ça nous a motivé pour le lendemain… »

 


René Meril, président de la ligue de la MartiniqueRene-Mirel-et-Maureen-Nisima-photo-A--JOCKSAN.jpg

« La ligue de la Martinique est repartie  sur des nouvelles bases avec une nouvelle équipe. On essaie de remettre l’escrime dans des meilleures conditions, une meilleure cohésion  et une  organisation au niveau des clubs. Aujourd’hui, nous avons des tireurs de très bon niveau. Nous devons tout mettre en œuvre  pour leur permettre  d’atteindre le haut niveau comme Maureen Nisima, Jean-Michel Lucenay ou  les frères Jeannet. La victoire de Maureen à booster les jeunes. Ceux qui étaient présents au championnat du monde sont revenus avec des étoiles dans les yeux, emplis de dynamisme et regonflés à bloc. Ca augure de très bons moments pour l’escrime martiniquais. »

 


Fredéric Pietruszka, président de la fédération française d’escrime

Frederic-Pietruszka-le-president-de-la-FFE-photo-A--JOCK.jpg« J’espère tout simplement que nous allons pouvoir continuer à organiser cette cérémonie des Lames d’or dans d’aussi belles conditions.  C’est un vrai plaisir quand on est président de fédération d’avoir des sportifs aussi performants, mais aussi  sympathiques, aussi souriants.  On a de grands sportifs, mais aussi de grands hommes, de grandes femmes. C’est  ça qui fait l’escrime, il faut continuer à les honorer le mieux possible ».

 


En images (Photos : AJ)Enzo-Lefort-et-Eric-Paulin-president-du-club-de-Petit-Bour.jpg

Enzo Lefort et Eric Paulinl-equipe-de-france-masculine-2010-recoit-la-lame-d-or-phot.jpg

Frédéric Pietruska remet la Lame d'or à l'équipe de France masculine d'épéeL-equipe-du-escrime-france-photo-A--JOCKSAN-copie-1.jpgLes lames d'or de la fédérationm-et-mme-Mirel-et-le-champion-de-l-epee-photo-A--JOCKSAN.jpgRené Méril et son épouse avec Jean-Michel LucenayMaureen-Nisima-et-le-DTN-elue-lame-d-or-2010-photo-A--JOCK.jpgMaureen Nisima et le DTN Eric SreckiRene-Mirel-et-les-escrimeurs--antillo-guyanais-photo-A--JO.jpgJean-Michel Lucenay, Ulrich Robeiri, René Mirel, Maureen Nisima et Enzo LefortLucenay-et-Nisima--photo-A--JOCKSAN.jpgJean-Michel Lucenay et Maureen Nisimaavec-le-DTN-Eric-Srecki-photo-A--Jocksan.jpgAu jeu du cheval gagnant avec le DTN, Eric SreckiJean-Michel---Ulrich-et-l-entraineur-Stephane--Riboud-phot.jpgJean-Michel Lucenay, l'entraineur Stéphane Riboud et Ulrich Robeiri

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents