Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 09:44

Le 10 mai avec le général DumasClaude-Ribbe-place-du-general-Catroux.jpg

La commémoration de l'abolition de l'esclavage organisée par la mairie de Paris, place du géneral-Catroux, devant le monument à la mémoire du général Dumas (les Fers brisées de Driss Saint-Arcidet) a eu lieu mardi à 17 heures. Jean-Claude Cadenet de la DGOM à la mairie de Paris ainsi que Mme le maire du 17e arrondissement y représentaient Bertrand Delanoë. La musique de la gendarmerie mobile (50 exécutants), un piquet d'honneur des troupes de marine ainsi que 100 écoliers parisiens qui ont chanté pour l'abolition (accompagnés par les tambours du groupe Myo) ont succédé à un discours de Claude Ribbe qui a invectivé les racistes décomplexés et leurs complices de la politique et des medias.

Malgré un service de sécurité assez conséquent, deux hommes vêtus de bogolan, un tissus africain, et de peaux de  hyènes, et équipé d'un porte-voix  ont  invectivé les gens du service de sécurité ainsi que les gens qui se trouvaient à l'arrière de la cérémonie, sans l’interrompre toutefois. Les propos tenus étaient du genre : « Il n'y a pas de représentant d'esclaves ici ! » ou : « Vous êtes encore des colonisés. Nous, nous avons chassé nos colonisateurs… » Un attroupement s'est formé autour d'eux mais ils n’ont pas utilisé leur mégaphone…

Photo : RDG

Partager cet article

Repost0

commentaires

Don lexo 11/05/2011 12:26



Pour avoir été présnet durant cette commémoration et à deux pas des deux troublions du jour, les propos allaient plus loin que ça en soulignant le manque de lucidité des "noirs" présents, que la
manifestation en cours était une supercherie, les vigils - tous d'origine afro- ont été qualifiés de vendus et d'assimilés. Il s'agissait sûrement d'une offensive afrocentrique organisé car j'ai
eu vent d'actions similaires sur d'autres manifestations du même genre. En ce qui concerne la suite de cette commémaration de l'association des amis du général Alexandre Dumas (le truc à Ribbe
!), elle s'est focalisée sur un hommage à Saint-George par un "concert-lecture" dans lequel Claude Ribbe fit lecture de son dernier ouvrage "Mémoires de Saint George" en compagnie de l'orchestre
de Saint-George pour des extraits du CD du même nom qui est associé à ce livre.



Articles Récents