Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 11:50

Le commandant Narcisse presque blanchi en conseil de discipline

Le commandant fonctionnel du SDIG (ex-RG) de Fort-de-France, Serge Narcisse, est sorti blanchi du conseil de discipline hier. Enfin presque blanchi puisque la décision de la commission administrative paritaire du corps de commandement siégeant en conseil de discipline a décidé de maintenir Serge Narcisse en ses grades et salaires mais en lui proposant de changer de service. Pas sûr que l’officier de police accepte car, selon son avocat, Me Ursulet, son client « réfléchit »… Le 23 mai dernier, le commandant Narcisse avait été convoqué une première fois après avoir été suspendu de ses fonctions le 28 mars 2012 pour des faits survenus les 8 et 14 février précédents. Ainsi l’enquête de l’IGPN lui reprochait, au moment de l’affaire Létchimy/Guéant, de s’être « abstenu sciemment de faire transiter des informations par le canal de sa hiérarchie directe dans le but de s’affranchir de tout compte rendu à M. Cordonnier », son supérieur direct. Le 14 février, accompagné de collègues policiers, Serge Narcisse aurait « gravement manqué à ses obligations de loyauté et de dignité en manifestant dans le hall de l’aéroport, à l’encontre du commissaire de police, cordon nier, ancien chef du SDIG. Ce 23 mai, après avoir écouté les conclusions de nullité déposées par la défense du policier décidait de renvoyer l’audience sine die. Le 10 août, une nouvelle convocation est adressée au policier pour le 18 septembre. Là encore, la défense a déposé des conclusions de nullité car le conseil de discipline ne disposait que d’un délai de deux mois et les actes reprochés à M. Narcisse n’étaient plus les mêmes que ceux ayant motivé la convocation du 23 mai puisqu’il n’était plus question des faits survenus les 8 et 14 février…

Tout ceci explique le maintien de l’officier dans ses grades et salaires mais ne justifie pas pour autant un changement de service. D’où le temps de réflexion pris par le commandant Narcisse.

FXG (agence de presse GHM)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

birahima2 21/09/2012 15:19


ça, c'est un autre procès, le salopard qui jettent les filles des trains en pleine nuit, complétement givré !


Quand Letchimy a envoyé ce qu'il avait à envoyer dans la gueule de Guéant, il a eu raison.


Alors on a eu droit au concert des journaleux.


À coup sûr, ça allait créer des tensions en Martinique mais personne en avait rien à foutre.


 


 

thierry 21/09/2012 10:22


 





http://www.liberation.fr/societe/0101368333-me-ursulet-disciple-dissident-de-verges

birahima2 21/09/2012 07:16


on a fait un sondage.


Sur l'échantillon, y'a personne mais alors personne qui connaît Ursulet, alors ...

Articles Récents