Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

24 novembre 2014 1 24 /11 /novembre /2014 08:30

François Hollande : "Il faut accélérer l'intensité du développement plutôt que de viser un simple rattrapage"

couvert-presidentiel.JPGDans un esprit transcendant les clivages politiques, le dîner du CReFOM a donné l'occasion au président de la République de faire plusieurs annonces au premier rang desquelles la réorientation de France Ô.

Sur le terrain de l'égalité réelle, François Hollande promet de souscrire des engagements d'ici la fin de son quinquennat.

Gros succès pour le premier dîner du CReFOM, vendredi soir à l'hôtel de ville de Paris. le monde économique, le monde culturel, le monde associatif et le monde politique ont répondu à l'appel du CReFOM. Jean-Christophe Lagarde, le nouveau patron de l'UDI, qui n'a cessé de nommer dans son intervention la ministre des Outre-mer "Marie-George Pau", a déclaré : "Patrick Karam a su attirer l'attention sur l'Outre-mer des trois principaux dirigeants du pays." arrivee-Hollande-table.JPGIl citait le président de la République, le président du Sénat, Gérard Larcher, et le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone. Après un discours de bienvenue de l'hôte des lieux, Anne Hidalgo, le président d'honneur du CReFOM, Victorin Lurel est intervenu pour dire ce qu'était que ce conseil constitué en janvier 2014, à l'instar de ce qu'est le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) : "Le CReFOM oeuvre à la défense transpartisane des intérêts et des valeurs des Français des Outre-mer. Ce n'est ni un communautarisme, ni un thuriféraire du gouvernement, ni un fan club du ministre des Outre-mer."

discours-Karam.JPGFondateur et président du CReFOm, Patrick Karam, est intervenu juste avant le président de la République pour demander l'égalité réelle pour les Outre-mer : "Le niveau de vie, a-t-il décliné, égale en Guyane 50 % de celui de l'Hexagone, 60 à 65 % pour la Réunion et la Guadeloupe ; 68 % pour la Martinique." Patrick Karam et le CReFOM proposent alors au président de la République un plan pluriannuel de rattrapage à travers une loi d'orientation. "C'est possible en une génération", indique Patrick Karam.

Cité des Outre-mer et France Ô

Avant de répondre, François Hollande a fait plusieurs annonces. La première pour souhaiter "que la cité des Outre-mer pour laquelle la ville de Paris, la Région Ile de de France et le ministère des Outre-mer unissent leurs efforts ouvre d'ici la fin du quinquennat."

Babette-Gilles-et-Helene-Camouilly.JPGEt, en réponse à Victorin Lurel qui avait déclaré : "Nous tenons à France Ô. Elle doit être pérennisée et réorientée." Le président a fait sa deuxième annonce : "France Ô est dédiée aux outre-mer, mais on constate que seuls 15 à 20 % des programmes relèvent de l'outre-mer. Le CSA s'en est ému. Sans coût supplémentaire, nous devons en faire véritablement une chaîne des outre-mer."

La chose ayant été dite, la plupart des convives assis autour de la table de France Télévisions se sont levés et ont quitté la salle,  emboîtant le pas à Gilles Camouilly, directeur de la chaîne. Officiellement, ce dernier avait un enfant à récupérer.

Leila-Negrau.JPGInterrogé par Greg Germain et Leïla Negrau sur des questions de culture, le président a fait plusieurs annonces. Sur la francophonie :  "Les Outre-mer pourraient être représentés eux-mêmes dans la francophonie." Sur les créations d'outre-mer : "Les territoires en France doivent aussi financer les créations d'outre-mer." Sur la diversité à la télé : "C'est le rôle du CSA. Il n'est pas besoin de changer la loi, mais il est besoin d'effectivité du contrôle." Et puis, alors qu'une enquête financière judiciaire est en cours concernant la radio d'Ile de France Tropiques FM dont son fondateur Claudy Siar craint qu'elle ne réponde plus à son cahier des charges, François Hollande a déclaré : "je soutiens Tropiques FM et Espace FM."

Un CICE à 12% et un CII majoré

Hollande-repond-a-la-salle.JPGFrançois Hollande est alors revenu sur la demande d'égalité réelle : " Vous me demandez un plan pluriannuel pour l'égalité de chacun des territoires dans la capacité à pouvoir assumer son développement (...) Ce ne sera pas un plan, mais des plans, territoire par territoire, qui seront pilotés par le gouvernement. Il faut choisir les objectifs en concertation avec les territoires et piloter les trajectoires. Pour autant, ça ne sera pas une course pour combler le retard de niveau de vie, il faut accélérer l'intensité du développement plutôt que de viser un simple rattrapage. Des engagements doivent être pris d'ici la fin du quinquennat. L'idée d'une loi de programmation est bonne, mais il y a nécessité d'un consensus qui engage les majorités successives au gré des alternances."

La mairie de Paris, a fait savoir son maire, déposera un voeux pour soutenir cette demande de justice sociale.

Lurel Hollande Hidalgo KaramFrançois Hollande a rappelé qu'il agissait pour l'égalité depuis le début de son quinquennat. "Je ne donnais pas cher à Victorin Lurel pour son combat contre la vie chère (...) Il a introduit le bouclier qualité prix, créer des outils pour lutter contre les monopoles. Il a fait baisser les tarifs de la téléphonie, les tarifs bancaires et même ceux des carburants... J'ai craint le pire. Mais là où Victorin Lurel passe, les barrages s'effacent."

Après avoir encore rappelé qu'il avait augmenté le budget de la mission outre-mer, "prolongé, pérennisé et garanti. l'octroi de mer", "pérennisé les dispositifs fiscaux pour les Outre-mer", il a abordé les crédits d'impôt : Alie-Lurel-Reinette-Hollande.JPG"Le CICE dans les Outre-mer, c'est 9 % contre 6 dans l'Hexagone et ça peut même aller jusqu'à 12 %. Le crédit d'impôt recherche (CIR) est majoré. Le crédit d'impôt transition écologique (CITE) et le crédit d'impôt innovation (CII) seront majorés." Un message qu'il conviendra de faire vite passer au secrétaire d'Etat au Budget, Christian Eckert, qui s'est opposé à un CII à 50 % lors de l'examen des articles non rattachés du budget, vendredi dernier, tout comme le rapporteur général de la commission des finances, la socialiste, Valérie Rabault.

Sur le dîner proprement dit, la qualité n'était pas au top dans les assiettes et la plupart des hôtes ont commencé à quitter la salle avant le dessert, après la chanson de la Saint-pierraise Alexandra Hernandez, sitôt que le président s'en est allé, non sans avoir dit aux convives : "Merci d'être la France, merci d'être vous-mêmes !"

FXG, à Paris


Verbatim

Hollande-Karam-Hidalgo-copie-1.JPGPatrick Karam : "Nous ne sommes ni des confettis de l'empire, ni les danseuses de la République. Ce qu'a dit Nicolas Dupont-Aignan (sur la création d'un centre de rétention administrative pour les jihadistes en Guyane, NDLR) traduit la permanence d'une idée de l'Outre-mer qui est fausse. Il faut revenir sur des années de préjugés. L'imposture est de dire que nous coûtons cher à la France. La réalité c'est que les Outre-mer sont victimes de discriminations ou d'un plafond de verre collectif selon le critère du niveau de vie."

arrivee-Hollande.JPGFrançois Hollande : "L'histoire des outre-mer, c'est une décolonisation dans la République et en français grâce à Aimé Césaire qui a fait de la langue du dominateur celle de l'émancipation (...) Mais les Outre-mer veulent aussi  être dans l'égalité des conditions de vie et des chances. L'Outre-mer, c'est une bataille qui a toujours été celle de l'égalité, égalité civique, politique, sociale, qu'ont menée les présidents de la République successifs. L'égalité sociale n'est pas encore partout respectée ; il y a encore des règles différentes (...) Chaque problème de l'Hexagone est amplifié outre-mer qu'il s'agisse de chômage, de violence ou de flux migratoires... 


Ils ont twitté

Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI

"L'UDI est prête à soutenir une loi pour l'égalité réelle."

Romain Mouton, ancien conseiller presse d'Yves Jégo au ministère de l'Outre-mer

"Clair, exigeant, ambitieux, excellent discours de Patrick Karam au dîner du CReFOM. Futur ministre de l'Outre-mer ?"

Jessica Campbell, manager et épouse d'Admiral T

"Excellents discours de Patrick Karam et Victorin Lurel. Chapeau bas pour l'organisation d'une main de maître."

Claudy Siar, animateur télé et radio

"Lorsque le président de la République a soutenu mon combat pour Tropiques FM, le public a applaudi. Merci."

Babette de Rozières, chef de cuisine médiatiqueil y a 15 heures

"Bravo Patrick Karam et Samia Badat pour ce 1er dîner du CReFOM. Une grande réussite ! J'ai adoré ! Et je sais que cela n'a pas été facile."


En imagesBabette-Hollande.JPG

Babette et François Hollande, ensemble dans la même direction !Benoit-Lombriere-et-Philippe-Lavil.JPG

Benoît Lombrière et Philippe LavilBoyer-et-Ruelle-melon-et-banane.JPG

Claude Boyer de la SA Boyer Philibon et Philippe Ruelle de l'UGPBan - les melons et les bananesChris-Combette-amie.JPG

Chris Combette et une amieGomez-et-Patient.JPG

Philippe Gomès, député UDI de Nouvelle-Calédonie, et Georges Patient, sénateur socialiste de GuyaneGreg-Germain-Gerard-Pont-derriere.JPG

Greg Germain, Georges Mélane et, derrière, Gérard Pont de Morgane production et des Francofolies de la Rochellegroupe-Wallisien-en-relache.JPG

Le groupe des Wallisiens en relâcheHollande-Babette-karam-Hidalgo.JPG

Le président Hollande, Babette de Rozières, Anne Hidalgo et Patrick KaramJacques-Martial-Anne-Katryn-et-Yves-Jego.JPG

Jacques Martial, président de la Villette, Anne-Katryn et Yves JégoJessica-et-Admiral-T.JPG

Jessica Campbell et Admiral Tjournalistes-et-Sophie-Elizeon.JPG

Léia Santacroce, journaliste à Outre-mer 1ère, et Julien Sartre, journaliste pour le Quotidien de la Réunion, avec Sophie 2lizéon, déléguée interministérielle à l'égalité des chances des Français des Outre-merKareen-Guiock-Jim-Michel-Gabriel.JPG

Kareen Guiock de M6 et Me Jim Michel-GabrielMarijosee-Alie-Victorin-Lurel-Francois-Hollande.JPG

Marijosée Alie, Victorin Lurel et François HollandeMarina-Feat-ARIBEV-Olivier-Nicolas-MOM.JPG

Marina Féat d'ARIBEV et Olivier Nicolas du MinOMNicolas-Maziere-Bernard-Guillaume.JPG

Nicolas Mazière, conseiller parlementaire de George Pau-langevin, et Bernard Guillaume, Région GuadeloupeNicolas-Vion-Michel-Magras.JPG

Nicolas Vion du GHTG et Michel Magras, président de la délégation outre-mer du Sénat et sénateur de Saint-BarthélemyOsange-Silou-Marijosee-Alie.JPG

Osange Silou-Kieffer, de l'agence Invariance noire, et Marijosée AliePaule-Biamba-et-son-frere.JPG

Sylvain Charlery-Aline et sa soeur, Paule biamba, abcien collaboratrice de Patrick Karam à la délégation interministérielle pour l'égalité des chances des Français d'Outre-mer et aujourd'hui en poste au service de la communication de MatignonPecresse-Mormeck.JPG

Valérie Pécresse, ancienne ministre de la Recherche et de l'Enseignement supérieure, députée UMP des Yvelines et première parlementaire hexagonale à avoir adhéré au CReFOM, et Jean-Marc Mormeck, champion du monde de boxeRosan-Royan-Geraldine-Mbarga-Mboa-et-Harry-Jeanne.JPG

Rosan Royan, président de l'association RISI, Géraldine M'Barga M'Boa de l'UGPBan, et Harry Jeanne, photographe et membre actif du CReFOMSylviane-Cedia.JPG

Sylviane Cédia, artistevolontaire-CREFOM-et-Christine-Kelly.JPG

Un des maîtres d'hôtel du dîner, volontaire du CReFOM, et Christine Kelly, membre du CSA. Derrière, on aperçoit Chantal Néret, directrice de la communication de France 2Wily-Bracciano-et-Bernard-Gueridon.JPG

Willy Bracciano, journaliste à France 24, et Bernard Guéridon, nouveau président de l'Amicale des agents de la RATP.

Partager cet article

Repost0

commentaires

bondaw 25/11/2014 12:47


Il y avait une dizaine de parlementaires. je ne comprends pas ceux qui ne sont pas venus.


Comme le jour où on devait voter un amendement à l'Assemblée Nationale sur l'outre mer, les élus n'étaient pas présents


Il faut quand même leur dire que c'était leur devoir et qu'ils sont payés pour faire du lobbiyng et soutenir ceux qui agissent pour l'outre mer


Les absents ont eu tort quand on voit la liste des personnalités, la liste des chefs d'entreprise qui ont tous fait sle déplamcement de leur ile respectif, les présidents d'associations et même
les élus non ultramarins


C'est à désespérer de notre classe politique

moulen 24/11/2014 17:38


Attention : aucun parlementaire antillais n'était présent, très peu d'élus antillais de l'hexagone. Cela mérite un commentaire, une interrogation à défaut d'une analyse politique, non ?

Articles Récents