Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

23 décembre 2014 2 23 /12 /décembre /2014 07:43

Les létchis réunionnais à Rungis

Rungis-quais-de-debarsuement.JPGRungis, le ventre de l'Île de France, à l'aube... Au milieu d'un ballet de camions réfrigérés, les palettes de fruits arrivent et repartent des quais de débarquement de dizaines d'immenses hangars dédiés aux seuls fruits et légumes. C'est aux bâtiment C2, D2, E2 et suivants que se trouvent les létchis de la Réunion. Ils arrivent depuis le mois de novembre pour les premiers, mais le gros des ventes se fait autour des fêtes de fin d'année. litchis-malgaches-et-sud-africains.JPGDifficile de voir au premier coup d'oeil les litchis de la Réunion. Les plus apparents sont les létchis de Madagascar. Leurs piles arrivent à hauteur d'homme. Celles du létchi réunionnais sont plus modestes et souvent joliment achalandées. Marcel, un grossiste, les a exposés avec des maracudjas du Vietnam à 15 euros le kilo, des ananas Victoria, des cerises, des melons et autres fruits précieux pour la saison. "Le létchi réunionnais est un fruit premium, confie Pascal, responsable chez le grossiste Dona. Il est plus travaillé." Il montre les caisse de létchis Philibon. "Il est branché et travaillé. Ses producteurs ont choisi les meilleures grappes." Les clients de Pascal sont les commerces chinois parisiens. Le létchi réunionnais vient par avion donc il est cher. Le létchi malgache arrive lui par bateau. Ce litchi vrac, c'est l'entrée de gamme, pas cher, avec un plus gros noyau, moins charnu, souvent oxydé et plus mou. Quand il est marron, celui de la Réunion affiche un beau rouge ! Marcel-le-grossiste.JPG"Quand un létchi est mûr, il est rouge !", assène Marcel le grossiste (photo).

JH, grossiste lui aussi, explique le marché du létchi : "Il y a quatre provenances : Réunion avec le létchi branché, Maurice, avec le branché ou le bouquet, Afrique du sud, par avion, et Madagascar par porte-conteneur. Réunion et Maurice séduisent avec les branches et les feuilles. Madagascar séduit par son prix. Le branché se vend de 6 et 10 euros le kilo et le vrac de Madagascar, de 2,5 à 3,5 euros."

Jean-Luc Maury est le gérant de Capexo, une société importatrice de fruits qui travaille avec la SCA de la Réunion. Elle traite chaque année 3 à 400 tonnes de létchis réunionnais et partage ce marché avec les sociétés Boyer et Neta. C'est lui qui alimente une partie des grossistes de Rungis. Il sait que le létchi qui vient par bateau de Madagascar est soufré et qu'il sera revendu à 90 % dans le réseau des grandes et moyennes surfaces, à la différence du fruit réunionnais non traité. Cela l'oblige à fonctionner en tension : un lot de fruit ne doit pas rester plus de 48 heures chez lui.

Dominique-Champaris.JPG"Les létchis de la Réunion, ce sont les meilleurs, affirme Dominique, un vendeur, mais ils trichent un peu en les récoltant avant maturité. Ce qui veut dire qu'il y a un petit goût. Ceux qui viennent d'Afrique du Sud sont meilleurs." La société de Dominique, Champaris, ne vend que les létchis d'Afrique du Sud et de l'île Maurice. "Ile Maurice, c'est bien moins bon que l'Afrique du Sud. La Réunion est de meilleure qualité, mais plus cher. Chacun sa clientèle." Son voisin, Pédro, grossiste chez Blancpin, vend trois ou quatre palettes de létchis réunionnais par jour en ce moment. litchis-branche-dans-stand-premium.JPGSa clientèle, ce sont les marchés et des épiceries fines. "Le létchi de la Réunion, c'est une provenance que les gens connaissent et aiment bien." "Pour autant, on ne vend plus par palette de nos jours", explique Sophie, vendeuse chez le grossiste Thomas-Fabre. Elle aussi fournit des commerçants en boutique ou sur les marchés. La saison du létchi réunionnais est courte, elle s'arrête à la mi-janvier. Car même si les fruits malgaches et  sud-africains sont considérés comme un autre produit, ils lui font néanmoins de l'ombre.

FXG, à Rungislitchis-reunion-vendeuse-gourmande.JPG

 


Quelques prix

Le létchi branché, livré par avion, se payait vendredi 10,8 euros pour la Réunion, 6,60 pour l'Afrique du Sud, 7,70 pour Maurice et 5,50 pour Madagascar, tandis que le kilo de létchi malgache par bateau se négociait à 2,30 !

L'importateur revend le létchi branché de la Réunion à 12,66 du kilo et le détaillant le revendra 15,86 euros/kilo.

Partager cet article

Repost0

commentaires

jouloile 23/12/2014 10:22


ON dit LETCHIS

Articles Récents