Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 08:09

Le port de la Guadeloupe en progrès selon la Cour des comptes

CMA-CGM-Fort-St-Louis---Copyright-CMA-CGM.jpgLors d’un contrôle portant sur la période 1995-2005, la cour des comptes avait épinglé le port autonome de la Guadeloupe, reprochant à ses dirigeants leur « absence d’orientations stratégiques, une situation de fragilité face à la concurrence, des lacunes dans l’organisation et le processus de réforme interne de l’établissement ou encore des problèmes de rigueur comptable et de contrôle de la dépense ». Dans le rapport annuel 2013 de la cour, le désormais « Grand port de Guadeloupe » est au chapitre des bons élèves. En 2009, le port s’est doté d’un plan d’entreprise qui a abouti au « grand projet de port » (130 millions €) qui vise à accroître les capacités des infrastructures portuaires : dragage des accès, aménagement d’un nouveau terminal container, doublement du linéaire de quai… Le fonctionnement interne du port a connu des améliorations grâce à la mise en place d’outils de gestion « dont l’optimisation doit maintenant être recherchée », tempère la cour. Le rapport salue le « dynamisme et les méthodes » du directeur général qui a « renforcé l’encadrement et la synergie autour des projets structurants ». La situation s’est aussi améliorée sur le plan social renforçant ainsi la fiabilité du port. Du point de vue financier, « la situation est saine » avec un résultat net excédentaire depuis 2006. Toutefois, relève le rapport, « l’examen des charges d’exploitation montre une difficile maîtrise de certaines dépenses de fonctionnement… » La cour recommande aux dirigeants du port de « faire preuve de modération salariale », gage de sa compétitivité au plan régional. La courfait par ailleurs deux recommandations. L’une concerne l’Etat. Il s’agit « d’inclure plus clairement la question de la place dévolue au port de Fort-de-France dans la réflexion stratégique sur l’évolution du trafic maritime dans la zone caraïbe ». La seconde concerne l’établissement public : « Elaborer et mettre en œuvre un plan d’action pour la maîtrise des dépenses mobilières et de frais de mission. »

FXG, à Paris


Les chiffres du port en 2011

150 agents

14e rang national (trafic marchandises) avec 3.4 millions de tonnes

6e rang national (trafic containers) avec 165000 équivalents 20 pieds

9e rang (trafic passagers) avec 804 000 pax

5e rang (trafic croisière) avec 102 000 pax

99.5 % de l’import-export transite par le port

Les importations représentent 80 % du trafic total

Les liaisons locales représentent 84 % du transit passager

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents