Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 06:18

France Télévisions met le Rhum à l’antenne

Après le succès de la retransmission du Vendée Globe challenge, France Télévisions a décidé de récidiver avec la Route du rhum – la Banque postale. Ce sont France 3 (Laurent Corteel, photo) et France Ô (Luc laventure) avec leurs déclinaisons régionales et ultramarines qui sont au cœur du dispositif.

Laurent-Corteel.jpgPlus d’une centaine de techniciens et journalistes sont à Saint-Malo dans la semaine précédent le départ de la transatlantique en solitaire et dès le 25 octobre, « Couleur sport », sur France Ô, sera entièrement consacrée aux Ultramarins de la Route du rhum et, durant toute la semaine, Eric Cintas assurera des directs depuis Saint-Malo dans Infosoir, le JT de France Ô.

L’antenne nationale, sur F3, débute sa couverture le 29 octobre pour un « Thalassa spécial », puis le 31, le départ se fera en direct de Saint-Malo pendant le 12-13 présenté par Catherine Matausch. Le journal sera suivi aussitôt d’une émission spéciale, « Départ de la course », présentée par Georges Pernoud, Gurvan Musset et Anthony Brulez qui commenteront le départ des voiliers avec les consultants Samantha Davis et Pascal Bidegorry. Chaque soir, après le 19-20, France 3 proposera encore un programme court, l’image du jour.

Sur France Ô, un direct permettra de voir les bateaux passer les écluses entre 7 h 45 et 8 h 45 le dimanche 31 octobre, suivi d’une heure de sujets, portraits, interviewes dont ceux des Ultramarins de la course. Un documentaire de 26 minutes dressera enfin le portrait des vainqueurs du Rhum depuis 1978. Toujours sur France Ô, du 1er au 10 novembre, une quotidienne de dix minutes sera à l’antenne pour offrir les temps forts de la course avec un focus sur l’avancée des Ultramarins de la transat. Le 3 novembre en prime time, France Ô diffuse un documentaire de 52 minutes, « Lendemains de rhum » qui revient sur les collisions, dessalages et abandons de l’édition 2002. Enfin, les arrivées à Pointe-à-Pitre prévues du 10 au 20 novembre seront diffusées en direct. Deux arrivées seront privilégiées, celles de Christine Monlouis et de Jimmy Dreux.

Programmation dans les territoires

Laventure-Corteel.jpgDans les territoires d’outre-mer, vu que la TNT n’arrivera que le 29 novembre, le programme sera moins riche… Pas de diffusion du départ en direct (sauf si Tempo… Mais à France Télévisions tout comme à RFO Guadeloupe, personne n’a l’air d’en savoir grand-chose !). Les samedis 9, 16 et 23 octobre à midi, Télé Guadeloupe diffusera « Route du rhum, une trilogie », trois 52 minutes consacrés au parcours des skippers guadeloupéens. Puis, du 27 octobre au 21 novembre, Télé Guadeloupe diffusera « Carnet de bord », une quotidienne de 9 minutes sur la course.

La veille du départ, l’émission spéciale, « Cap vers la Guadeloupe » présentée par Eric Stimpfling et Steeve Prudent, sera diffusée dans l’ensemble des Télépays des outre-mers. Elle sera réalisée depuis Saint-Malo et proposera (encore !) les portraits de cinq skippers guadeloupéens. Tout au long de la transat, les JT de RFO assureront un suivi jusqu’à l’arrivée des premiers coursiers. RFO sera là pour le premier, mais aussi le premier des Guadeloupéens tout comme pour Christine Monlouis et Jimmy Dreux. Un documentaire réalisé à partir des caméras embarquées sur les cinq bateaux guadeloupéens, « Au cœur du rhum », sera diffusé entre le 20 et le 31 décembre sur l’ensemble du réseau RFO. Reste que seul Sodeb’O de Thomas Coville, un navire de la classe Ultime, sera équipé de 7 caméras reliées en direct ! Un autre documentaire devrait être bouclé rapidement pour être diffusé lors du prochain salon nautique, le 5 décembre, à Paris : « Le rhum 2010, à travers son directeur de course, Jean Maurel ». Et tout ça, combien ça coûte ? « Difficile de dire un chiffre précis, répond Laurent Corteel, directeur des programmes de France 3. On est les seuls à pouvoir assurer cette couverture grâce à la force de notre réseau en s’appuyant sur nos outils en Bretagne, en Guadeloupe… » Comme dirait Luc Laventure, ça, c’est du « voum lèlè » !

FXG (agence de presse GHM)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents