Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 08:28

Le conseil d’Etat dira qui doit payer les dégâts de février 2009

Le 26 février 2009, à Fort-de-France, alors que l’île, comme la Guadeloupe, était paralysée par la grève générale, des jeunes casseurs s’en prenaient à l’immeuble abritant les locaux de la Sacem et notamment un cybercafé, situé au rez-de-chaussée, le “Cyberdéliss” (saccagé avant d’être incendié). Plusieurs commerces avaient été pris pour cible dans le quartier des Terres Sainville : un magasin de pièces détachées (pillé) et un magasin de pneus (incendié). Plus loin, un magasin de matériel hifi était dévalisé et les rideaux métalliques d’au moins trois grandes surfaces étaient éventrés par une voiture lancée contre l’hypermarché Carrefour Dillon... Toujours au quartier Dillon, les casseurs utilisait un tracteur pour pénétrer dans le magasin Intersport. Un autre magasin d’articles de sport était victime de pillage. Les sociétés Difinitel Micro, GFA Caraïbes (assureur), Squat Nostalgie, SOMA Sport, Cyberdeliss, Sun Motos, Esso le Plomvert, et encore la SARL Guy Vieules se tournent désormais devant le Conseil d’Etat pour obtenir réparation. Le tribunal administratif de Fort-de-France a refusé en octobre 2010 de condamner l’Etat à leur verser des indemnités « en réparation des délits commis contre leurs biens, par violence, lors d’un attroupement ». La cour administrative de Bordeaux n’a donné raison qu’à l’un d’eux, Difinitel Micro. Le ministère a fait un recours contre cet arrêt et les autres sociétés, recalées en appel, ont-elles aussi saisi le conseil d’Etat. Les affaires seront examinées le 5 juillet. Les montants en jeu dépassent 350 000 €. Il appartiendra aux juges administratifs suprêmes de dire qui de l’assurance ou de l’Etat doit payer pour ces dégâts commis à l’occasion de troubles sociaux.

FXG (agence de presse GHM)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

birahima2 05/07/2012 19:37


 je te même soupçconne d'écouter, la bombe humaine de Téléphone.

birahima2 05/07/2012 19:21


toi  être grand poète russe.


la révolution se fera pas dans une usine.

thierry 05/07/2012 18:32


les coucous suisses picorent le temps

birahima2 05/07/2012 18:00


On sait bien qu'il faut tout arracher.


 


Arrach, ici arrach


les voyageurs qui descendent à arrach,


y sortent de ce train...

thierry 05/07/2012 17:34


En fait les patrons des commerçants passeront le tout en perte et la vie continuera. Les apparences ne trompent pas tout le monde.

birahima2 05/07/2012 13:17


les commerçants, c'est comme les témoins de Johovah, tant qu'ils arrêteront leurs magouilles fiscales, les caseurs reviendront et ils seront des millions.

Articles Récents