Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 08:06

3,3 millions de subventions sur le budget de la mission Outre-mer en 2011

Le gouvernement a rendu publique la liste des associations ayant bénéficié du concours financier de l’Etat pour l’année 2011 (http://www.performance-publique.budget.gouv.fr/ressources-documentaires/lois-projets-de-lois-et-documents-annexes-par-annee/exercice-2013/plf-2013-jaunes-budgetaires.html#resultat)

L’« effort financier de l’Etat en faveur des associations » sur le compte de la mission Outre-mer en son chapitre « conditions de vie outre-mer » s’élève à 3,362 millions d’euros au profit de quelque 220 associations pour cette année qui fut celle de l’Outre-mer en France. Ainsi en avait décidé alors la titulaire du portefeuille de l’Outre-mer, Marie-Luce Penchard. 150 des associations subventionnées sont basées dans l’Hexagone. Les 70 situées dans les Outre-mer se sont partagé moins de 620 000 euros. Les plus gros bénéficiaires sont Télé Kréol à Saint-Paul (974), 100 000 €, la société des Yoles rondes de Martinique, 50 000 €, le festival Cinamazonia en Guyane, 44 500 €, l’association pour le développement des techniques modernes de communication à Fort-de-France, 97 000 €, ou encore Antipodes en Guyane, 40 000 €…

Dans l’Hexagone, les gros consommateurs de ce budget sont l’association pour le développement et la diffusion des œuvres et des cultures créoles (Paris 3), 175 000 €, l’institut d’aménagement et d’urbanisme d’Ile de France, 100 000 €, Amazone Caraïbe (Paris 14), 55 000 €, Amis de l’Ariana (Paris 17), 50 000 €, le Centre chorégraphique national de Tours, 90 000 €, Musiques métisses à Angoulême, Bakfoul (Montreuil), 185 000 € pour une soirée carnaval à La Villette, Cap Outre-mer, 30 000 €, le CASODOM, 22 000 €, la Case antillaise, 21 000 €, le Collectifdom, 70 000 €, le comite d’organisation des entretiens de l’excellence, 51 000 €, la compagnie de danse Difé Kako, 27 500 €…

Notons encore que le Concert de M. de Saint-George a recu 17 000 €, les Journées Outre-mer développement, 20 000 et l’Institut du Tout-Monde d’Edouard Glissant, 18 000.

D’autres subsides proviennent de la Jeunesse et sports, de la Culture, de l’Environnement et encore de l’Education nationale.

Avec ces autres parts du financement de l’Etat, on repère le comité carnaval et festivals de Kourou (20 000), le festival du film de la Réunion (20 000), le théâtre du Talipot de la Réunion (20 000) ou la compagnie guyanaise KS and co (20 000)…

Il faudra attendre l’an prochain pour pouvoir étudier l’évolution de l’enveloppe et celle de sa distribution selon les orientations du gouvernement actuel.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents