Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

31 janvier 2015 6 31 /01 /janvier /2015 07:31

Les gérants de stations-service chez GPL

Collet-GPL.JPGPatrick Collet, président du syndicat des gérants de stations service de la Guadeloupe a rencontré durant plus de deux heures, jeudi, la ministre des Outre-mer. Accompagné de MM. Pétrelluzzi et Latchan, ils ont exprimé deux demandes devant Mme Pau-Langevin : la revalorisation de leur marge et les accords interprofessionnels pétroliers (AIP). Mais à la sortie, les représentants des gérants sont restés discrets tout en saluant "le sens de l'écoute de la ministre". "On discute mais on n'a pas de commentaires à faire", a indiqué M. Collet. Marc Pétrelluzzi a ironisé sur les effets de la réforme de l'an dernier sur la formation du prix des carburants : "A la moindre grève, on aura des problèmes. La SARA n'a plus de stock stratégique et malgré la baisse du prix du brut, les prix n'ont pas baissé en proportion. Vive le décret Lurel !" Dans ce contexte de baisse généralisée des cours du pétrole, les gérants considèrent que la préfecture a mal pris en compte les modes de calcul de leur marge. La ministre les a entendus et a admis que cela demandait une expertise. La deuxième revendication, les AIP semble plus délicate à négocier. "On n'a plus d'AIP et on se demande pourquoi", a indiqué M. Pétrelluzzi à la sortie. En fait, les gérants ont leur petite explication : ce serait une mesure de rétorsion prise contre eux par l'ancien ministre Lurel. La réponse devrait sans doute être plus nuancée car les AIP qui avaient cours auparavant en Guadeloupe prélevaient dans la poche du consommateur une redevance pour abonder le fonds AIP. Celui-ci servait à indemniser un gérant qui cessait son activité. Victorin Lurel y avait mis fin tout en proposant d'appliquer le système des AIP de l'Hexagone, c'est à dire en prélevant cette part sur les marges des gérants et des grossistes.

Cette discussion intervient alors que les gérants de la Réunion ont entamé un mouvement de grève, jeudi. Ils veulent eux aussi revoir la valorisation de leur marge et prétendent aussi bénéficier d'AIP. A la Réunion, les négociations se font pour l'heure avec le préfet.

Les représentants des gérants de la Guadeloupe sont en contact avec leurs collègues de la Réunion. Et si les Guadeloupéens restent à Paris jusqu'à dimanche, il ne semble pas y avoir de nouveau rendez-vous programmé avec la ministre des Outre-mer.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents