Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 05:52

La famille Dol reçue à l’Elysée

Il n’y a pas eu d’image des familles des otages français d’Al Qaïda reçues par le président de la République hier matin. Et pour cause, l’Elysée « ne voulait pas donner l’impression de récupérer la douleur des familles »… La cour du château est donc restée fermée à la presse toute la matinée. Les familles des quatre otages  - Pierre Legrand, Daniel Larribe, Thierry Dol et Marc Furrer enlevés le 16 septembre 2010 à Arlit, un site  d'extraction d'uranium dans le nord du Niger – sont rentrées par une porte latérale rue de l’Elysée peu avant 10 heures et les journalistes postés sur le trottoir face à l’entrée du 55, faubourg Saint Honoré ne les ont jamais vus ressortir. Il a fallu attendre plus d’une heure et demie pour voir enfin apparaître le sénateur maire du François, Maurice Antiste qui avait, à leur demande, accompagné, la femme, la mère et le père de Thierry Dol. « Ils sont partis depuis 10 minutes, un quart d’heure », a confié le sénateur qui a donné le ton des échanges avec François Hollande : « Nous sortons de là mi-rassurés, en même temps mi-inquiets, il y a des choses intéressantes qui se sont dites, maintenant nous préférons attendre et être discrets. » Cela fera deux ans, le 16 septembre, que les quatre hommes (ils étaient sept au départ) sont aux mains d’AQMI et cette réception des familles fait suite à la diffusion par le site mauritanien, Sahara media, d’une vidéo montrant les quatre otages vivants et faisant part d’une demande de rançon auprès de leurs employeurs.

Selon un communiqué de l’Elysée, le président de la République qui était accompagné du ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a assuré les familles « du soutien et de la pleine mobilisation de l’Etat pour obtenir la libération de leurs proches ».Maurice Antiste a indiqué que les familles avaient demandé à François Hollande de tout faire pour faire libérer les otages, ajoutant : « Si nous pouvions les avoir à Noël ce serait génial… » Pour marquer les deux années de détention des quatre otages  français, leurs familles de Thierry Dol, Marc Féret, Daniel Larribe et  Pierre Legrand, organisent un rassemblement samedi au parc du Tronchet, à Meudon-la-Forêt.

FXG (agence de presse GHM)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

birahima2 14/09/2012 08:09


Chantons :


c'est une question de dol ce vita ...

thierry 14/09/2012 07:09


Lorsque le membre d'une famille est kidnappé avec demande de rançon, soit la famille paye soit les forces de l'ordre le libèrent ou essaient.


Dans cette affaire AREVA qui engrange un chiffre d'affaire de plus de 2000 millions d'euros ne veut pas payer la rançon d'environ 90 millions d'euros, ce qui représente moins de 5% de son chiffre
d'affaire. Il faudrait donc que "La France" libère ou essaie de libérer les otages. Comme elle l'avait fait faire dans l'affaire (complexe) "Bettancourt".


Il est probable que si les otages étaient américains, OBAMA et les USA auraient donné l'assaut.

Articles Récents