Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 07:00

Le Conseil d’Etat ordonne de réévaluer le prix du Siklos

La deuxième manche d’un combat opposant le laboratoire médical Addmedica au Comité économique des produits de santé (CEPS) vient de se jouer devant le Conseil d’Etat. Ce dernier a décidé, le 14 mai, d’annuler la decision du CEPS qui avait fixé le prix de ce médicament en novembre 2012 à 13,40 € les 100 mg (enfants) et à 37 € les 1000 mg (adulte).

Ce médicament destiné aux drépanocytaires graves a été mis sur le marché en septembre 2012. Le laboratoire a immédiatement contesté ce prix, estimant qu’il ne lui permettait pas de couvrir les charges nécessaires à l’exploitation de ces spécialités compte tenu des volumes de vente prévisible. L’affaire est venu au Palais Royal une première fois en avril 2013. Les juges administratifs ont alors ordonné une expertise. C’est fort de celle-ci que le Conseil d’Etat a pris sa decision hier. Il annule la decision du CEPS et lui demande de procéder à un réexamen du prix de ces produits dans un délai d’un mois. Dans l’attente, le prix du Siklos restera celui qui avait déjà été fixé provisoirement depuis sa contestation par Addmedica, à savoir, 18,71 € le 100 mg et 84,12 € le 1000 mg. Addmedica estime le juste prix à 110 € la boîte de 100 mg et 550 € celle de 1000 mg.

Selon Jenny Hippocrate, présidente de l’Association pour l’information et la prévention de la drépanocytose (APIPD), «  le Siklos est indiqué dans la prévention des crises vaso-occlusives douloureuses récurrentes y compris celle du syndrome thoracique aigü chez l'enfant de plus de 2 ans, l’adolescent et l'adulte souffrant de drépanocytose symptomatique. » Le Siklos est actuellement utilisé par demi-millier de patients dans l’Hexagone et en outre-mer avec un potentiel de 2000 personnes, sachant qu’il concerne 10 à 20 % des porteurs du gène SS.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents