Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 08:03

Lurel propose une « petite révolution pour l'outre-mer »

arrivee-Lurel.jpg« Je vois dans l’approche du président de la République une grande continuité avec le souffle de la campagne qui a porté cette majorité aux responsabilités. L’ampleur de la crise nous impose un surcroît de volontarisme, d’inventivité et de lucidité. C’est tout l’objet du projet de loi compétitivité emploi. » Victorin Lurel, dans le cadre de cette future loi qui devra trouver une adaptation dans le pacte de responsabilité proposé par François Hollande, a indiqué lors de ses voeux à la presse et au monde associatif qu'il avait commencé à consulter les partenaires sociaux et les parlementaires qu'il a longuement reçus jeudi à ce sujet. Ce projet de loi vise à améliorer les capacités de productives et l'emploi. « On a soutenu la demande outre-mer depuis 1946, a déclaré le ministre, résultat tout vient de l'extérieur pour satisfaire cette demande solvable. » Il envisage donc de proposer avec ce projet une politique de l'offre mais encore de soutenir les filières de production pour conquérir les marchés locaux et régionaux. Sans préjuger de ce que sera ce texte qui ne portera sans doute plus pour nom, loi compétitivité emploi, Lurel est prêt à remettre à plat tous les dispositifs budgétaires, c'est-à-dire les 1,1 milliard d’exonérations de charges, les 1 milliards de dépenses fiscales, les 320 millions du CICE, les 100 millions de la TVA NPR et encore les 500 millions du fonds exceptionnel d'investissement promis par Hollande en cinq ans. « Voeux-Lurel-1.jpgUne mise à plat de tout ca sur les trois ans qui viennent, y compris la fin des charges d'allocations familiales, pourrait nous permettre plus d'efficacité ». Victorin Lurel a émis cette idée en parlant ni plus ni moins de « petite révolution pour l'outre-mer ».

2014 sera aussi l’année de la reforme de l’octroi de mer, le 1er juillet, et des lois organiques de Saint-Martin, Saint-Barthélemy et Saint-Pierre et Miquelon.

CReFOM et Cite des Outre-mer

invites-de-Lurel.jpgVictorin Lurel a annoncé la creation le 31 janvier prochain du Conseil représentatif des Français d’Outre-mer (CReFOM), « une association pour encore mieux défendre nos valeurs et nos intérêts, pour mieux promouvoir nos territoires et nos cultures ». Ce Conseil se veut trancourant. Il regroupe les associations ultramarines, des leaders d’opinion et les parlementaires d’outre-mer à travers le president de l’intergroupe, le sénateur Georges Patient… Lurel présente ce CReFOM comme « une institution fédératrice semblable à nulle autre et dont l’objectif est de rassembler cette belle diversité que constituent les Outre-mer ». Le ministre a défendu qu’elle ne soit un « énième communautarisme qui se structure ». Parlementaires et conseillersSon président sera l’ancien délégué interministériel de Nicolas Sarkozy, Patrick Karam. Dans cette période où « certaines valeurs de respect et la tolérance, au cœur du vivre ensemble, donnent l’impression de vaciller sur leur base », selon Lurel, le CReFOM doit participer à faire vivre les valeurs des Outre-mer. Face aux « attaques contre Christiane Taubira, à ce qu’un humoriste peut dire ici ou là contre des communautés entières, poursuit le ministre, nous pourrons faire entendre nos voix ».

Dans le même esprit, le projet de la Cité des Outre-mer devrait connaître en 2014 des avancées. « Ce sont des vecteurs de visibilité et d’expression qui contribueront à concrétiser notre ambition d’inscrire les Outre-mer au cœur de la République. »

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents