Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 05:32

Cap Outre-mer dîne avec Serge Létchimy

Pour son 4e dîner débat, Cap Outre-mer, le think tank des jeunes Antillais,  a reçu le député et président du Conseil régional de la Martinique, Serge Letchimy.Diner-debat-Letchimy.jpg

Il y avait eu un dîner avec Marie-Luce Penchard, ministre de l’Outre-mer, Victorin Lurel, député et président du Conseil régional de Guadeloupe, puis MM. Lintignat et Petit de KPMG (respectivement directeur général et membre du comité exécutif). Cette fois, Serge Letchimy a évoqué sa vision de la situation économique actuelle. Il a ainsi pu expliquer les mesures de relance prises par le Conseil régional dès son arrivée afin de faire face à la crise. Il a évoqué notamment le deuxième volet à venir concernant la relance du secteur privé, après un premier volet consacré à la commande publique. En la matière, il a réaffirmé la nécessité d’améliorer le suivi des subventions accordées, notamment afin d’en contrôler l’utilisation.

Il a également regretté que le système économique local, prédateur, ne permette pas de croissance partagée. Il a été question de la nécessité de développer une culture entrepreneuriale et une véritable ingénierie de l’économie locale, sans négliger l’insertion réelle de cette économie dans son environnement régional. Il s’agirait dès lors de « sortir d’une forme d’aliénation en matière d’initiative économique ».

S’agissant de l’activité touristique, le président Letchimy a insisté sur la nécessité impérieuse d’adopter un regard plus transversal, dans l’optique d’une mise en exergue coordonnée des diverses richesses naturelles, culturelles et historiques, à l’instar d’autres îles de la Caraïbe.

Le dîner a également permis d’aborder les problématiques institutionnelles, mais également le travail du député au plan national (loi contre l’habitat insalubre et indigne dans les départements et régions d’Outre-mer) et européen (président des Régions ultra-périphériques (RUP) jusqu’à septembre 2011). Le président a ainsi rappelé la création à venir d’une mission permanente de représentation des DROM à Bruxelles, en particulier pour compenser le retard pris dans la défense des intérêts spécifiques des RUP françaises.

L’association réfléchit déjà au thème de son prochain dîner-débat, probablement en axe avec les événements récents en Espagne, au regard de la situation préoccupante des jeunes dans les DROM.

Agence de presse GHM

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents