Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 06:11

Lurel à Sarcelles se rappelle à ses compatriotes habissois

Georges-Clery-et-Victorin-Lurel---Alfred-Jocksan.jpgSamedi, à Sarcelles (95), le maire de Vieux-Habitants, Georges Cléry, Aline Carel et Ornélien Gombauld (membres de son conseil municipal) ont invité le ministre Victorin Lurel, ancien maire de la commune, à venir avec eux à la rencontre des Habissois de Sarcelles.

Il était content, le ministre des Outre mer ! Content de retrouver ses amis politiques du pays pour leur expliquer sa politique et son travail de ministre. Il leur a tenu le crachoir pendant plus d’une heure, heureux d’être présent pour une action de pédagogie, notamment autour de sa loi sur la vie chère : « C’est l’expérience guadeloupéenne qui a été traduite dans cette loi… ». Tellement content Toto, qu’il est allé jusqu’à rendre hommage à Elie Domota : « Les revendications du LKP étaient et restent fondamentalement justes ! » C’est à ce genre de phrase qu’on voit qu’il est bien réconcilié avec Eric Jalton !

Lurel-salue-la-foule---Alfred-Jocksan.jpgVictorin Lurel a aussi tenu à faire savoir qu’il avait demandé à George Pau-Langevin et Christiane Taubira, ses deux collègues ministres, de ne pas le laisser seul « devant le piano » pour faire avancer les causes ultramarines. « La politique conduite par François Hollande, même si elle est difficile, même si elle est combattue, même si elle est incomprise, est nécessaire » a-t-il ardemment plaidé avant de reconnaître qu’il fallait « la conduire avec plus de pédagogie »…

Le ministre des Outre-mer qui se plait à être devant les siens, a demandé aux Guadeloupéens de l’Hexagone de s’engager de la vie économique. « Je crois en la volonté commune, au volontarisme. Si nous sommes tous mobilisés, nous réussirons », lance-t-il  à la salle. « Nou enmé femm, nou enmé gwo 4x4, ti ni lagen en péi là… » Ce qui déclenche un tonnerre d’applaudissements. Le ministre se fait plus intime : «  Avant je n’allais jamais à la mer. Maintenant, quand que je mets le pieds au pays, je vais sur la plage à Rocroy et je plonge ! »

Alfred Jocksan (agence de presse GHM)


Georges Cléry et son conseil municipal à Sarcelles

le-maire-a-l-ecoute-des-Habissois-d-IDF---Alfred-Jocksan.jpgGeorges Cléry, qui a vécu à Sarcelles dans sa jeunesse, profite de chaque édition du salon des maires de France pour rassembler  ses compatriotes migrants pour une réunion d’information. Il a pris le temps d’expliquer sa politique aux Habissois de Sarcelles : l’aménagement de la plage du bourg (Simaho) et du littoral de Marigot, l’agrandissement de la mairie, la création de la déchetterie, le programme de logements pour ceux qui souhaitent revenir après leur migration économique dans l’Hexagone, le projet de création d’un mini centre commercial et d’activité nautique… Pour le Nwel Kakado (18 ans d’existence), une délégation sera présente sur le marché de noël de la ville de Sarcelles les 22 et 23 décembre avec tous les produits de la Grivelière.

Les échanges ont été riches et passionnants. Chaque visiteur est reparti avec le journal de la municipalité, « Flash Info, pays de la mémoire, terre des Vallées » , heureux d’avoir rencontré son maire.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents