Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par fxg

Karam veut favoriser l’accès des Ultramarins dans la magistrature

Affiche-concours-ENM.jpgLe Conseil Supérieur de la magistrature a constaté qu’il n’y avait dans les départements d'outre-mer que 12 magistrats affectés dans une juridiction où ils sont nés, soit 6,9 % des magistrats du ressort, et 2 dans les territoires d'outre-mer soit 2,8 %, le pourcentage moyen pour l'ensemble de la République étant de 21,3 %, ce qui situe l'outre-mer en fin de classement. Cette faible proportion de magistrats ultramarins en outre-mer « est de nature à créer également un malaise chez les justiciables » selon l'aveu du Conseil Supérieur de la Magistrature. « Il s'agit là d'une question politique essentielle, assure le délégué Karam. On ne saurait laisser prospérer l'idée fausse qu'il existe une justice « coloniale ». Le Conseil Supérieur de la Magistrature a d'ailleurs reconnu qu' « un rééquilibrage assurant une place plus importante aux magistrats originaires d’outre-mer constitue donc un objectif d’intérêt général ». Pour renforcer le recrutement de candidats d’outre-mer à l’Ecole nationale de la magistrature (ENM), Jean-François Thony, son directeur, a mis au point un dépliant pour lancer une campagne de recrutement. « J’ai donné des instructions pour que des binômes de magistrats en poste outre-mer aillent dans les universités faire les sergents recruteurs munis de ces plaquettes », indique-t-il dans un courriel adressé au délégué avec qui il a monté ce projet. Reste qu’avec le remplacement du garde des Sceaux, Patrick Karam va devoir convaincre le nouveau venu, Michel Mercier.

FXG (agence de presse GHM)

www.ladom.fr/espace-candidat/aides-et-accompagnement

http://www.enm.justice.fr/devenir-magistrat/recrutement-outremer.php


Le parrainage des étudiants admis en classe préparatoire
Les candidats préparant le concours au sein d’une classe préparatoire de l’ENM bénéficient  d’un parrainage par des magistrats de juridiction. Cette mesure permet de soutenir les efforts des candidats qui se retrouvent isolés de leurs bases familiales.


Les aides financières pour les épreuves en métropole

L’Agence de l’Outre-mer pour la Mobilité (LADOM) permet aux candidats ultramarins admissibles au concours d’accès à l’ENM de bénéficier de la prise en charge financière de billets d’avions pour le passage des épreuves d’admission en métropole.


Les postes offerts en outre-mer

Chaque année, des postes en Outre-mer sont proposés aux auditeurs de justice lors du choix des postes en fin de formation.

2006 : 17 postes dont 5 à Cayenne, 6 à Fort de France, 5 à Pointe-à-Pitre, 1 à Basse-Terre

2007 : 6 postes dont 1 à Cayenne, 2 à Pointe-à-Pitre, 3 à Basse-Terre

2008 : 11 postes dont 4 à Cayenne, 4 à Fort de France, 2 à Pointe-à-Pitre, 1 à Basse-Terre

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

ellevitan 24/10/2017 06:20

Le 03 septembre 1953 est entré en vigueur la Convention Européenne des droits de l’homme. La France a ratifié cette convention le 03 mai 1974. Nous pouvons lire sur pas mal de sites Internet que la France ne respecte pas très souvent cette convention. L'article no 6 définit le droit à un procès équitable. Mais,vous savez qu’il faut parfois attendre 3 ans pour un premier jugement ! Combien pour l’appel et combien pour la cassation ? Avant de pouvoir saisir la la cour Européenne des droits de l’homme.
Donc, si un premier jugement n’est pas équitable, comme dans cet exemple ou la jeune femme à eu droit à un jugement totalement partial. Quel age aura son enfant quand la CEDH interviendra ?
Ce qui lui est arrivé au tribunal de Caen est plus grave qu’un jugement partial, c’est même plus grave que du passe-droit. Car pour que la juge attendre plus d’un an pour régler une expertise quelle a demandé à un spécialiste, alors que la somme avait été versée en heure et en temps à ce même tribunal est un fait exprès ! Puis, qu’ensuite la juge utilise précisément ce temps perdu pour rendre le jugement en faveur de la partie adverse (un trafiquant de drogue et consommateur d’héroïne condamnation à l’appui) c’est scandaleux, inadmissible.
Ce jugement est rempli d’erreurs mais surtout c’est de l’injustice. Mais personne ne s’en préoccupe pas même le Conseil supérieur de la magistrature qui a rejeté la requête. Sous prétexte ‘que c’est soit-disant pour se plaindre d’un jugement rendu’. Alors que c’est faux, c’était clairement une plainte contre une juge.
Cette affaire est expliquée en gros sur une page internet que nous avons mis en place.
http://ellevitan.free.fr/

VERO 17/01/2011 13:26



Quoiqu on en dise Karam a quand même été le seul à faire des trucs concrets pour nous les antillais