Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 05:01

Martine-Aubry.jpgITW Martine Aubry 

« la perspective d’avoir une femme à la présidence sera un formidable atout »

Quelles seront vos trois premières mesures concrètes pour l’outre-mer ?

Trois initiatives seront menées à bien avant la fin 2012. 1- proposer des mesures immédiates pour lutter contre la vie chère et la dérive des prix, notamment s’agissant des produits de première nécessité ou ceux – je pense aux carburants – pour lesquels existent des monopoles, mesures qui seront le prélude à un plan de redressement du pouvoir d’achat ; j’entends également faire pression au nom de l’Etat sur les tarifs de téléphonie mobile et les loyers. 2- élaborer en concertation avec leurs élus pour chacun des Outremers un plan de relance des grands équipements structurants 3- Convaincre l’Europe de défendre l’emploi local par des mesures de protection accrues pour nos 5 régions ultra périphériques (comme le permet une lecture plus ouverte de l’article 349 du traité de Lisbonne)

Faut il maintenir la prime de vie chère pour les fonctionnaires en outre mer ?

J’entends les critiques contre les surrémunérations. Je sais aussi qu’à Paris, on les relaye volontiers pour faire des économies à bon compte outremer. Mais la politique de la gauche n’est ni de baisser les salaires ni de s’attaquer à la fonction publique. Pour autant le système n’est pas parfait. Il pénalise les agents au moment de leur départ en retraite et génère des disparités avec les travailleurs du privé. Trois conditions me paraissent requises pour envisager une réforme : une concertation très en amont avec les organisations syndicales représentatives et les élus locaux ; le principe du redéploiement des sommes en question, à l’euro près, au service du développement économique de l’outremer ; enfin cette réforme ne pourrait concerner que les recrutements futurs.

Arnaud Montebourg a réalisé un score surprise en métropole, cela modifie-t-il votre position sur la défiscalisation outre-mer, sachant que les niches fiscales sont souvent pointées du doigt pour profiter aux plus riches ?

Je me suis exprimée sur ce point lors du Forum du 27 avril dernier, le premier que le Parti socialiste consacrait à un projet complet pour les outremers. Les investissements outremer doivent être soutenus faute de fonds propres suffisants et d’engagement des banques au service de l’économie productive. D’où l’intérêt de ma proposition de banque publique d’investissement, régionalisée. Reste à déterminer si le soutien public passe par des dépenses fiscales ou des dépenses budgétaires. Pour le logement social, ma religion est faite. Il faudra revenir sur sa défiscalisation. Pour les autres, on doit privilégier trois critères : la nature des investissements ; l’intérêt des entreprises locales par rapport aux investisseurs métropolitains ; la transparence fiscale. Enfin, je souhaite que le nouveau système que nous mettrons en place soit pérenne, les entreprises outremer ayant besoin en la matière de stabilité.

Aux Antilles et en Guyane vous avez terminé nettement derrière François Hollande. Quelle en est la raison ?

Peut-être une participation pour l’instant plus faible qu’en métropole et une campagne locale qui avait à peine commencée. Le premier tour a montré que je pouvais l’emporter dans cette primaire.  Mais la vérité d’un tour ne sera pas forcément celle de l’autre. Dans ces trois régions où la place de la femme dans la société comme en politique, le "poto mitan", est si importante, de la mulâtresse Solitude à Gerty Archimède, première femme députée de la Guadeloupe, je suis sûre que la perspective d’avoir, enfin, une femme à la présidence de la République sera, au final, un formidable atout.

Doit-on continuer à soutenir la banane et la canne à sucre au détriment des cultures vivrières ?

Pourquoi au détriment ? Certes le développement économique des Antilles résidera de plus en plus dans des activités industrielles ou tertiaires à haut contenu en valeur ajoutée, adossées à la formation des hommes et aux atouts qui existent pour des filières d’avenir comme le développement durable, les énergies renouvelables, la biodiversité, internet et les technologies de l’information ou encore les services à la personne. Mais eu égard au chômage endémique qui frappe les Antilles, il nous faut défendre – notamment au sein des instances communautaires – toutes les filières traditionnelles contre les ravages de la mondialisation et du moins-disant économique et social.

Du pétrole vient d’être découvert au large de la Guyane. Ferez-vous en sorte que la collectivité puisse bénéficier directement des dividendes de son exploitation ?

Comment voulez-vous qu’il en soit autrement au regard des besoins considérables de la Guyane et alors que j’ai annoncé une nouvelle étape de la décentralisation ? Je m’y engage formellement et sans aucune ambigüité. Il en sera de même pour tous les territoires de l’outre mer où des richesses similaires viendraient à être découvertes.

Agence de presse GHM


L’avenir de l’outre mer au sein de la République selon Martine Aubry

 

A bien des égards, l’outremer ou disons plus justement les Outremers sont l’avenir de notre République. Son exemplarité quant à la rénovation de notre pacte républicain, ses vigies quant à la préservation de notre pacte social, ses ambassadeurs quant à notre capacité à renouer avec l’universalisme à l’extérieur de nos frontières. Un exemple : rénover notre pacte républicain passera par de nouvelles avancées – je pense à l’égalité hommes-femmes ou à la diversité de nos élites politiques – mais aussi par l’affirmation et le respect de nos identités culturelles plurielles. Concilier égalité citoyenne et reconnaissance des identités est au cœur de la matrice des Outremers et l’Hexagone aura grand intérêt à s’en inspirer.  

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents