Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 07:21

Mikakérémy ont fait vibrer le New Morning à ParisMika-et-Remy-2.jpg

Mission accomplie pour les deux artistes Mika et Rémy Aubert ! Jeudi soir, le public parisien a répondu présent et n’a pas eu à se plaindre de la qualité d’un spectacle qui a été savamment organisé. Malik Catayé était le M. Loyal et c’est à lui qu’est revenu d’annoncer le plateau d’artistes offert par le duo Mikakérémy. Il y a d’abord eu la franco-espagnole, Roxane, venue chanter deux morceaux de soul. Un avant-goût. Puis, est venu le tour de celui révélé en 2008 par Guyane star, le zouker lover et lauréat du Lindor 2009, Jonathan. Son « Baby dou » a ému le public avant qu’il ne l’enflamme avec son titre « A une lettre près », variation sur « je t’en veux, je te veux »… Un autre espoir a pris le relais, le jeune Guadeloupéen Illmino avec son hip hop accoustique et ses paroles qui parlent à la jeunesse. Un nom à surveiller ! Mika.jpgMais vient enfin le tour de la chanteuse de guyanaise et du conteur, compositeur, guitariste et chanteur de Mana. C’est leur batteur, le Camerounais Félix Sabal-Lecco qui a ouvert la session par un solo de haute voltige qu’est venu rejoindre leur bassiste, Dominique Dipiazza avant que le guitariste Eric Sempé, le saxo, Niel Gerstenberg et le clavier Claude Tedesco. Ils font durer le plaisir quand, enfin, voici Mika et Rémy, annoncés par leur choriste et danseuse, Cathy Palvair. Vêtus de blancs dans des hamacs retaillés par le créateur Auguste Horth, les deux artistes vont décliner leur album Si nou té pé par La vi pas fasil, Mano, Tchékélina, Cabassou (bouleversant) et, enfin, Parkus aux sonorités très rock. Remy Aubert hauteurRémy l’introduit par un numéro de griot qui séduit la salle. Fin du premier set. A partir de ce moment, vont se succéder à leurs côtés les invités de Mikakérémy. Teedjee, le premier, vient chanter Mizik (dont il prépare la sortie du clip pour le mois de janvier). Il chante ensuite Sénégalé avec le duo. Un pianiste chasse l’autre avec l’entrée en scène du Martiniquais Harry Diboula et son fameux « Tu me manques ». Il annonce aussitôt après, hilare : « Maintenant Harrykérémy ! ». Et ensembles, ils chantent « A Kouto Rounso ». scene-finale.jpgRémy dédie ce concert à deux personnes disparues récemment, Pierre Paulus, « la voix du ghetto, le premier à m’avoir fait tourner en France », et Jeff Joseph, tout en saluant la présence dans la salle de Junior, le bassiste de Granmacks. Victor O arrive sur la scène et chante Vini dou, puis Revolucion caribeana. Succès ! Mikakérémy reviennent pour Nou pa étranjé et avant d’annoncer le retour du duo en Guyane, le 28 décembre, il rappelle tous les invités de la soirée (premières parties comprises) pour un final en délire sur Si nou té pé. « Ca y est, c’est fait » a indiqué Rémy en sortant de scène, visiblement très heureux d’avoir relevé « le pari de six mois de travail ». Et pour ceux qui n’étaient pas là, Mikakérémy seront à Cayenne avec leurs musiciens le 11 mai 2012. Ils joueront aussi en Afrique en 2012. Ne manquera plus pour eux que le Soby’s, à New York !

FXG (agence de presse GHM)


En imagesbatteur.jpg

Félix Sabal-LeccoHarry-Diboula-Victor-O.jpg

Harry Diboula et Victor OIllmino-scene.jpg

Le jeune chanteur de Lapwent, IllminoJonathan.jpg

Jonathan

Victor-O-Roxane.jpg

Victor O et Roxane

Junior-Teedjee.jpg

Junior, le bassiste de Granmacks, et TeedjeeMika-et-Remy-loges.jpg

Mika et Rémy, dans les logesRoxane.jpg

RoxaneVictor-O-guitare.jpg

Victor O

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents