Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 08:25

De jeunes Guadeloupéens à Berlin

28-gpeens-Mix-art.jpgGreg et Geneva de Baimbridge, Célia de Carnot, Jessy de Pointe-Noire, Christophe de Saint-John Perse à Grand-Camp… Ils font partie des 28 Guadeloupéens sélectionnés sans le cadre de l’opération citoyenne Mix’Art. Mardi après-midi, ils ont rejoint sur le parvis de la gare de l’Est, à Paris, les 250 lauréats français. Ils vont à Berlin partager leur prix avec 250 jeunes Allemands. Les Guadeloupéens qui ont réalisé une dizaine d’œuvres de street art savent d’ores et déjà que deux d’entre elles font partie des dix œuvres qui seront récompensées à Berlin ce mercredi soir. « On a fait une planche, explique Geneva, d’un mètre par un mètre ». Elle veut parler d’une fresque d’art urbain ! Trois oeuvres viennent du lycée de Baimbridge. « On a travaillé sur le recyclage, la violence, les discriminations », raconte Jessy qui a travaillé avec six camarades du lycée de Pointe-Noire. Le jeune Christophe est le seul lauréat de son collège de Grand-Camp. Marie-Camille-Mounien-et-Repentin.jpg« J’ai fait un tableau sur papier, raconte l’élève de 4e. La création du monde de Michele Ange. » Céline Hédon est professeur d’arts plastiques au collège de Goyave. Elle a fait travailler quatre classes de 3e pendant un trimestre sur le projet Mix’Art. Résultat, elle accompagne un groupe de quatre collégiens en Allemagne. L’ambassadrice de RFA, les ministres des Sports et des Affaires européennes français ainsi que la vice-presidente de la Région Guadeloupe, Marie-Camille Mounien, sont venus à la gare les accompagner…

Le ministre Thierry Repentin salue « les arts au service de l’insertion et de l’intégration ». Les jeunes, assis sur leurs sacs et valises, n’écoutent plus les discours vantant les 50 ans de l’amitié franco-allemande. Ils ont déjà la tête à Berlin.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents