Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 16:00

Jean-Marc Mormeck en rouge et Léna Blou en bleu

Lurel-et-Lena-Blou.jpgLe boxeur Jean-Marc Mormeck, trois fois champion du monde, et la chorégraphe, maître ès ka, Léna Blou, ont été décorés vendredi dernier au ministère des Outre-mer par Victorin Lurel. Le ministre a accroche le bleu du Mérite sur l’écharpe posée sur l’épaule de la danseuse. Léna Blou devient officier. La danseuse et chercheuse en danse gwoka, qui a démarré son art à 6 ans, l’a appris avec Jacqueline Cachemire-Thôle et que Béjart a invitée à Lausanne, a installé son centre de danse  et d’études chorégraphiques à l’Assainissement, à Pointe-à-Pitre, en 1990. Et pendant vingt ans, elle a voyagé pour faire connaître le gwoka et le biguidi, sa « gestuelle fascinante », ce « rythme de l’instabilité »… Toutes formules que l’on retrouve dans son ouvrage, Teknika, paru aux éditions Jasor. Elle a pensé très fort à Gérard Lockel et à tous ceux qui défendent le gwoka. « Je n’ai pas nommé Gérard Lockel parce que je sais qu’il aurait refusé cette décoration, mais je l’ai acceptée pour lui. »

Carpentier, Cerdan, Tiozzo et… Mormeck

Lurel-et-Mormeck.jpgLa légion d’honneur, Jean-Marc Mormeck en a rougi. Le boxeur pointois, champion du monde des lourds légers WBA, à Marseille, en février 2002, champion du monde des lourds légers WBC aux USA, en avril 2005,  réunit les deux ceintures à Levallois, en 2007. Lurel a rappelé sa jeunesse à Bobigny et son passage en pro à 23 ans. « Il est un des plus grands comme Carpentier, Cerdan et Tiozzo ! » « Merci ! On a réussi ! », a lancé Jean-Marc à l’adresse de ses parents. Sa médaille, il la partage. Avec ses professeurs qui l’ont parfois aidé à se reconstruire, ses coaches, et sa femme, Sandra. Jacques Séguéla, Yannick Bolloré ou Patrick Karam et son épouse comptaient parmi ses invités.

FXG, à Paris


Lurel-et-Degos.jpgUn haut fonctionnaire en bleu outremer

Son dernier poste Outre-mer était à la tête de la préfecture de Mamoudzou au moment où Mayotte est devenue le 101e département français. Son premier poste avait été celui de directeur de cabinet du préfet Carenco (présent pour cette remise de médaille), en Guadeloupe, de 1999 à 2002. Le jeune énarque avait du alors gérer la première crise chlordécone avec la pollution de l’usine d’embouteillage Capès-Dolé. Thomas Degos,a été fait chevalier de l’ordre du Mérite des mains de Victorin Lurel, son  patron direct. Le préfet est depuis neuf mois le directeur général de l’administration au ministère des Outre-mer.


En imagesDegos-Lurel-epouse-Mormeck-Galantine.jpg

Thomas Degos et son epouse, de part et d'autre du ministre Lurel, Jean-marc mprmeck et le conseiller regional de la Guadeloupe, Louis Galantine.Yannick-Bollore-et-Jacques-Segala.jpgYannick Bolloré, pdg d'Havas, sixième groupe mondial de communication, appartenant au Groupe Bolloré, l'empire économique de sa famille, dirigé par son père Vincent, et le publicitaire Jacques Séguéla.Jeff-et-Magali-Carenco-et-Thomas-Degos.jpg

Jean-François et Magali Carenco et Thomas DegosJMM-et-Sandra.jpg

Jean-Marc Mormeck et sa femme, Sandra, recevant un bouquet des mains de Victorin LurelKaram-Badat-Blou.jpgPatrick Karam, son épouse, Samia Badat-Karam, et Léna Blou

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents