Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 07:26

Les Ultramarins et les municipales à Paris

Les candidates du PS et de l’UMP à la mairie de Paris, Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet, organisaient au même moment, mercredi, deux réunions électorales distinctes avec les associations de Français d’outre-mer. D’un côté, la nouvelle organisation de José Vatin et Nicole Bristol, Force Outre-mer pour la République, parrainée par Valérie Pécresse. FOR a demandé à Samia Badat, secrétaire nationale aux nouvelles solidarités, d’être là pour accueillir la candidate investie par l’UMP. La secrétaire nationale en charge des associations, Nathalie Fanfant ne pouvait etre présente, mais elle assure qu’elle joue son rôle de relais entre l’association et la direction du Parti. La situation de challenger a droite cree un certain engouement.

Côté PS, la machine militante de l’Est parisien, au service de George Pau-Langevin depuis 2007, est opérationnelle. L’association Total Respect de David Auerbach-Chifrin qui revendique 14 organisations et 2 115 adhérents annonce clairement qu’elle n’ira pas écouter la candidate d’un parti « qui ne cesse d’insulter ou de stigmatiser tantôt les Français descendants d’esclaves, tantôt les personnes LGBT (lesbiennes, gaies, bi et trans) », et soutiendra la première adjointe de Bertrand Delanoë. Du côté des soutiens, on devrait retrouver aussi Firmine Richard, conseillère de Paris, même si l’on ne sait pas encore si elle a décidé de se représenter dans le 19e arrondissement. L’ancien délégué outre-mer de la ville de Paris, Jean-Claude Cadenet dont le mandat s’était achevé fin 2012, devrait afficher aussi son soutien. Il vient d’être nommé directeur général de LADOM en remplacement de François-Xavier Bieuville, un ancien des cabinets d’Estrosi et Jégo à l’Outre-mer.

Angèle Louviers, militante du PS dans le 16e arrondissement, qui avait été la coordinatrice de la campagne de Hollande pour les Ultramarins, échaudée du peu de cas qu’on a fait d’elle après la victoire, pourrait bien s’abstenir de faire campagne à Paris où elle réside pourtant. Quant au Collectifdom, pas sûr qu’il se mobilise non plus pour Anne Hidalgo comme il l’a fait en 2012 pour François Hollande. Son president, Daniel Dalin, a été exclu du PS le 12 avril dernier… Il a depuis transformé une association nommée Le Parti socialiste de gauche en parti politique... Mais plus que vers Paris, Daniel Dalin regarde vers la Seine Saint-Denis où vivent des dizaines de milliers d’Antillais et règne la fédération locale du PS qui l’a exclu. Le véritable enjeu de tout cela, c’est la place des Ultramarins sur les listes candidates.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Hashtag44 28/06/2013 13:21


Bah on sait bien qui a organiser cette réunion.... et on sait TOUS que ce n'est pas Nathalie Fanfan : elle est INCAPABLE ! Elle ne sait que PROFITER du travail des autre

thierry 27/06/2013 14:38


Lorsque l'InSEE recense à un moment donné, par exemple en 1999 environ 400.000 "Antillais" elle dit ("NATIFS des DOM TOM"); Il s'agit des parents recensés au moment du recensement avec leurs
enfants, si ces derniers sont nés aux Antilles, ce qui n'est pas toujours le cas. Si les 400.000 font 2 enfants en 2000 ou 2001, selon l'INSEE, on n'obtient pas lors d'un prochain recensement
(400.000 x 3 = 1.200.000).


Le nombre d'"Antillais" en métropole depuis de nombreuses années se compte en millions, pas en milliers.  Cette "intégration" ne nécessite donc pas de recenser les Antillais pour les
communautariser pour demander qu'ils soient intégrés.


Le "commerce ethnique" politique ou non se porte mal en France, mais la représentation nationale des diverses origines ethniques ou culturelles doit être promue.

Moulen 27/06/2013 11:25


Il n'y a qu'environ 3000 personnes nées en outre-mer à Saint-Denis en situation de peser dans des éléctions. Les responsables politiques le savent. Même si cela compte pour des élections, il est
important d'être le plus précis possible dans les chiffres afin que l'on nous prenne au sérieux. De même, il n'y a que 400000 antillais vivant en France hexagonale. Idem, soyons précis pour que
l'on soit pris au sérieux. 


Je rappelle que c'est déjà énorme au vue des 400000 personnes vivant en Guadeloupe et en Martinique. 


Ce qui est le plus important est notre présence effective dans la vie citoyenne (comité de quartiers, associaition de parents d'élèves, création de ressources communautaires compétentes;
construction de réseaux économiques…). Les reste n'est que de la représentation et du soin de l'estime de soi, de la littérature (mauvaise en générale) qui fait que l'on considère les Antillais
qui sont dans cettereprésentation comme des personnes un peu "félés" de la cervelle.


Désolé

Articles Récents