Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 16:29

Lebranchu reçoit des fonctionnaires réunionnais désireux de rentrer au pays

Bareigts-collectif-fonctionnaires--fxg-.jpgFreddy Tayo, Jean-Christophe Julie, Ruddy Damo, Fabrice Dauchet et Idriss Rangassamy sont tous membre d’un collectif ni syndiqué, ni politisé qui réunit le groupe GPX 974 et celui dit « les fonctionnaires ultramarins ». Ils ont été accompagnés, hier à Paris, par la députée PS Erica Bareigts chez la ministre de la Décentralisation, la Réforme de l’Etat et la Fonction publique, Marylise Lebranchu, pour discuter de la problématique des mutations au pays des fonctionnaires originaires d’outre-mer. « On a eu une attention très vive et très intéressée de la ministre, car d’un point de vue d’élue, elle a, elle aussi, été confrontée à cette question dans d’autres régions de France où des situations inéquitables sont là aussi constatées », a témoigné à la sortie de l’entretien Mme Bareigts. Ce rendez-vous intervient après un précédent entre le collectif et la nouvelle déléguée interministérielle pour l’égalité des chances de Français d’Outre-mer, Sophie Elizéon, et se situe en amont de l’ouverture des négociations sur le sujet de la mobilité dans la fonction publique d’Etat avec tous les syndicats nationaux prévue au mois de décembre. « Nous allons profiter de ce temps de négociation, a indiqué la députée, pour porter la problématique bien spécifique des fonctionnaires réunionnais. » L’enjeu est de modifier les règles de mutation. Les fonctionnaires veulent de la transparence dans les dossiers et, qu’à l’ancienneté administrative des intéressés, s’ajoute l’ancienneté de la demande. Il s’agit aussi d’obtenir que la notion d’intérêts matériels et moraux entrent en jeu et qu’une harmonisation soit opérée dans les bonifications de points (1000 points sont nécessaires pour prétendre à la mutation). Le précédent gouvernement, à la suite des mesures prises au conseil interministériel de l’Outre-mer, avait sorti une circulaire sensée favoriser ces mouvements de fonctionnaires ultramarins de l’Hexagone vers les territoires. « Nous avons interrogé la ministre sur ce point, précise encore Mme Bareigts, et force est de constater qu’elle n’a pu nous donner d’éléments de retour sur cette circulaire. » en attendant un éventuel bilan, le Collectif est décidé à obtenir à que le système des mutations vers les DOM soit revu en favorisant les Ultramarins.

FXG (agence de presse GHM)


Idriss Rangassamy témoigne de la situation au ministère de l’Intérieur

Idriss-Rangassamy.jpg« Le ministère prend en compte l’ancienneté administrative du fonctionnaire, pas celle de sa demande. Ca entraîne beaucoup de problèmes au niveau familial, moral, voire des drames… Sur 1600 demandes de mutation au ministère de l’Intérieur, selon des sources syndicales, 800 émanent de Réunionnais. Seuls 39 ont été mutés à la Réunion. Sur ce chiffre, sont prises en compte les mutations dérogatoires, les mutations ponctuelles via les syndicats et les politiques, les mutations à caractère social, les rapprochements d’époux. Et pour les mutations normales, dites ordinaires, un seul Réunionnais su 13 a obtenu satisfaction. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents