Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 06:43

Nathalie Fanfant en campagne avec Fillon contre George Pau-Langevinfanfant-granier-Caristan-militant.jpg

Nathalie Fanfant et Jacques-Yves Bohbot  avaient donné rendez-vous à François Fillon au carrefour de la rue de Bagnolet et de la rue de la rue de la Réunion dans le XXe à Paris, mardi après-midi. Les deux candidats UMP, voisins de circonscription parisienne)  viennent à cinq jours du 1er tour recevoir le soutien de l’ancien Premier ministre. Sur la placette, une petite troupe s’est formée. Rudolphe Granier, suppléant de Nathalie Fanfant, Guillaume Caristan son directeur de campagne (deuxième à droite sur la photo ci_dessus). Ce jeune homme est originaire du Morne-Rouge en Martinique par son père  mais il a toujours vécu en région parisienne. Il est passé par l’INSEEC, une école de commerce, et est désormais en 4e année de sciences politiques à Grenoble.  Un stage au groupe UMP à l’Assemblée nationale et le voilà lancé dans sa première campagne électorale, aux première loges : planning, contacts, rendez-vous, organisation… « Il faut tout préparer pour que Nathalie n’ait plus qu’à parler aux gens, exposer son programme. » nathalie-fanfant-fillon-1.jpgDans cette circonscription de gauche, le combat est rude pour l’UMP. Nathalie Fanfant le sait et assure à qui veut l’entendre qu’elle ne porte jamais de grandes boucles d’oreille. Elle est la challenger de George Pau-Langevin , députée sortante PS, promue ministre déléguée du gouvernement Ayrault et qui mise sur sa réélection pour y demeurer. La candidate socialiste a ironisé dans une réunion publique trois jours avant sur la candidate UMP : « une femme antillaise, cheveux courts et grandes boucles d’oreilles » et, qui plus est « catapultée », s’insurge Nathalie Fanfant. « Je suis parisienne, George le sait très bien. » Les deux femmes se connaissent. « Ministre déléguée à la Réussite éducative ?  Ministre alibi », ironise Nathalie Fanfant . La pluie menace. Fillon est chez Bournazel, candidat UMP dans le 19; il fait dire de le rejoindre  à la permanence de la rue des Pyrénées. Thierry Fanfant y est déjà, il vient voir le triomphe de son épouse avec François Fillon. « La roue tourne, dit-il. Un moment c’était moi, maintenant c’est elle. » Ils s’embrassent sous l’œil des photographes. fillon-fanfant-micro.jpgFillon arrive, fait la bise sur les deux joues de Nathalie Fanfant. La foule se presse derrière eux pour s’engouffrer dans la salle trop étroite. Fillon salue en « Nathalie et Jacques-Yves,  les militants qui se battent depuis des mois avec une énergie fantastique ». La salle applaudit, ceux qui sont à l’extérieur se pressent  près des fenêtres. « Vous êtes les combattants du terrain ! lance le nouveau chef de file de l’UMP à Paris. Je suis à vos côtés pour cette campagne et pour la suite. » Nathalie Fanfant rayonne aux côtés du héraut de l’UMP. Dans la rue, deux femmes tenant leurs petites filles par la main ont cru un instant que c’était George Pau-Langevin qui était avec Fillon. « Mais non, c’est la nouvelle candidate de l’UMP »,  rectifie l’une d’elles.  Fillon parti, la réunion publique devait s’achever avec un débat « Education et famille ».

FXG (agence de presse GHM)fillon-fanfant-serre.jpg

 


Interview Nathalie Fanfant, candidate UMP de la 15e circonscription de Paris

fanfant-portrait-3.jpg« Personne n’a du taper du poing sur la table pour que je sois investie »

Vous partez à la conquête d’une terre de mission. Vous y êtes vous préparée ?

Ca rend le combat plus intéressant ! Il faut faire beaucoup de terrain, aller à la rencontre des gens, travailler sur e programme qu’on propose.

Comment s’est passée votre investiture ?

Très simplement. J’ai décidé de me lancer dans l’aventure à la mi-décembre, j’en ai parlé à ma famille, mon mari et mes enfants, ensuite j’ai écrit ma lettre à la convention d’investiture et j’ai été investie.

Vous affrontez George Paul-Langevin, élue avec plus de 62 % il y a 5 ans. Comment appréhendez-vous le combat ?

Sereinement ! Elle a bien gagné la dernière fois ; on verra dans les urnes comment ça va se passer pour moi. Mais je fais campagne avec bonheur et je reçois un très bon accueil et j’y passe beaucoup de temps. Du coup, les gens me reconnaissent et viennent à ma rencontre, me parlent de leurs soucis mais aussi de leurs bonheurs. Ca me permet de défendre mes idées, mes valeurs.

fanfant-portrait-2.jpgLe soutien de François Fillon, est-ce important dans cette campagne ?

Son soutien est important bien sûr, aussi important que celui de tous ceux qui m’accompagnent. Mais c’est aussi un signe fort pour les habitants du XXe. Les personnalités importantes de la politique ne les oublient pas, viennent à leur rencontre. C’est ce que je voulais leur montrer : l’est parisien n’est pas l’oublié des responsables politiques de l’UMP. François Fillon vient aujourd’hui et j’en suis très heureuse. 

Comment réagissez-vous à la caricature de copie qu’a dressée de vous votre adversaire socialiste ?

Si George Paul-Langevin parle de moi dans ses réunions, ça m’inquiète un peu pour elle. Elle ferait mieux de parler de logement, de sécurité, d’emploi, de santé. En termes d’alibi, C’est l’hospice qui se moque de l’hôpital ! Une ministre à la Réussite éducative, jusqu’à présent, personne n’a su me dire ce que ça voulait dire. Moi, je ne suis pas une militante alibi, je n’ai pas attendu 35 ans pour être investie, personne n’a du taper du poing sur la table pour que je sois investie. Moi, j’ai fait ma demande et j’ai été investie immédiatement parce qu’à l’UMP on tient compte de la compétence des gens et de leur parcours. Il n’y a pas besoin de l’intervention d’un tiers.

Propos recueillis par FXG (agence de presse GHM)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Toutouche 08/06/2012 10:51


Nathalie ah Nathalie ..... ça doit être ton sourire.... sinon je ne vois pas !

birahima2 07/06/2012 19:45


je n'aime pas parler d'argent. C'est pas classe.


mais avec ta théorie, tu risques fort de ne tomber que sur des femmes vénales et alors là, tu vas en baver.


tu pourras chanter Jenifer Bartoli, au soleil...

thierry 07/06/2012 19:12


vilain garçon tu n'a pas honte de tenir de tels propos, écoutes plutôt ce titre


http://www.youtube.com/watch?v=CvMYyFY2Cwk&feature=related

thierry 07/06/2012 18:55


La France a plus de dettes (qu'elle ne peut payer) envers les Dom que l'inverse. Quand tu dis "on", tu te prends pour la France, c'est un peu naïf !

birahima2 07/06/2012 17:51


ce que ça montre, c'est que les noirs ne sont pas meilleurs que les blancs quand il s'agit de ne penser qu'à sa gueule et à faire la politique du fric.


au lieu de ça, vous préférez parler de respect, c'est pratique, ça  enlève toute responsabilité au parti des molassons du PS.


va falloir changer d'état d'esprit et arrêter de prendre les gens pour des cons.


méditez mes paroles en écoutant Stéphanie de Monaco ( comme un ouragan... )


sinon, prochain cyclone, on vous laisse tous crever.


 


 

birahima2 07/06/2012 17:07


OK, donc on était en train d'écrire un conte politique et puis là, y'a un négrillon qui a fait une remarque.


 

martigua 07/06/2012 16:17


démonstration par A + B du mépris de l'UMP. Au lieu de prendre des gens capables de réfléchir, de tenir un discours construit et cohérent, bref, d'avoir un minimum
d'intelligence, l'UMP montre qu'il faut être courtisane et sans cervelle pour être investie quand on est noire. Aucun intérêt.

birahima2 07/06/2012 10:30


comme en Corée du Nord, si elle pleure pas la mort de Guy Konkèt, on la tue.

lucette 07/06/2012 10:09


n'importe qui a entendu cette fanfan parler 3 minutes sait qu'e lle n'est rien de plus qu'un mauvais alibi tchiiip

birahima2 06/06/2012 17:45


hé, tu te crois en Normandie ?

Articles Récents