Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 03:30

Nathalie Puvilland, de Sainte-Clotilde à Matignon

puvilland-detouree.jpgEntre une mère, née dans la famille Plante au Petit-Brûlé, et un père géophysicien au BRGM, Nathalie Puvilland a passé son enfance et son adolescence entre Sainte-Rose et Saint-Denis dans sa Réunion natale et les villes d’Orléans et Grenoble. Elle est née il y a 32 ans à Sainte-Clotilde, mais a passé ses premières années à Sainte-Rose. Adolescente, elle est au  college Thérésien-Cadet à Saint Rose, lorsque son père chef de projet à la mairie de Sainte-Rose, réintègre le siège du BRGM, à Orléans. Nathalie revient à la Réunion avec sa mère pour préparer son bac S au lycée Georges-Brassens à Saint-Denis. Après une année de biologie à la fac, elle change d’orientation, s’inscrit en sociologie à Toulouse, se spécialise à Paris-Diderot sur les relations interethniques et décroche un master. C’était il y a cinq ans. Elle démarre une thèse sur les concepts de l’intersectionnalite. Son terrain d’étude sont les élites issues de la diversité. Très engagée sur son projet, elle fréquente alors le club XXIe siècle que préside alors Fleur Pellerin. Nathalie s’intéresse aux membres de ce réseau fondé en 2004, se donnant pour mission de  « valoriser cet atout formidable qu'est la diversité française, en promouvant l'égalité des chances, sans artifices ni passe-droits ».

Du Club XXe siècle à l'équipe de campagne de Hollande

Elle produit aussi quelques contributions pour le Club XXIe siècle. Elle s’engage encore comme bénévole dans une association créée par sa sœur Valérie, mylocalproject.org, qui fait de l’aide au développement au Vietnam, Madagascar, Maroc, via une plateforme de crawfunding.

Elle a participé à la campagne de François Hollande sous la direction de Manuel Valls. Elle travaille alors avec Nathalie Mercier, la directrice de la communication du musée du Quai Branly avec qui elle s’occupe de l’organisation des meetings et de la mobilisation. Elle croise ses futurs collègues de cabinet de la rue Oudinot lors du meeting outre-mer du gymnase Jean-Jaurès en mars 2012... Au quotidien, elle côtoie Valérie Trierweiller, Dominique Bouissou, future conseillère de Jean-Marc Ayrault… A la fin de la campagne, on lui a parlé de l’Outre-mer, ca lui a parlé aussi. Elle devient chargée de mission presse et jeunesse au cabinet de Victorin Lurel. Un an et demi plus tard, une nouvelle proposition lui est faite, liée à sa casquette de chargée de mission jeunesse. Elle accepte de sauter le pas, de la rue Oudinot à la rue de Varenne. Depuis 1er octobre, elle a intégré le cabinet du Premier ministre comme chargée de mission, implicitement au service de Brigitte Ayrault. Son job consistera à assister l’épouse du Premier ministre tenue à certaines obligations protocolaires.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

thierry 07/10/2013 12:09


La place rouge était blanche, la neige faisait un tapis ... http://www.youtube.com/watch?v=asAepCRxpek

Articles Récents