Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 07:44

Record battu pour le nu couché de Nicolas de StaelMe-Briest-au-marteau.jpg

Il n’aura fallu qu’une petite dizaine de minutes pour que le Nu couché de Nicolas de Stael passe de 3 à 6,15 millions d’euros, mardi soir dans la salle Artcurial à Paris. Le commissaire-priseur, Francis Briest a d’abord rappelé que le tableau, appartenant à Jacques Dubourg, le marchand français de l’artiste, qui l’avait lui-même acquis à la famille de Stael en 1954, faisait l’objet d’une demande de prêt du musée Picasso d’Antibes pour une exposition de Stael en 2013. A peine, les enchères avaient débuté que le tableau prenait 2 millions en deux minutes ! Six enchérisseurs se battaient, dans la salle et au téléphone. Certains appellent des Etats-Unis et d’Angleterre… Finalement, le collectionneur privé qui l’a acquis, un Américain, devra débourser une somme record avec un prix TTC à 7,03 M€. L’œuvre de Nicolas de Stael connaît ainsi sa meilleure côte. Nu-couche-tableau-encheres.jpgEn mai dernier, une de ses œuvres, Agrigente, avait atteint ce qui était alors encore un record à 2,4 M€ frais compris. Mais la particularité de ce nu couché est qu’il fait partie de la vingtaine de nus peints par de Stael sur un ensemble de 1100 tableaux recensés. Et puis, ce nu est encore particulier puisqu’il s’agit de Jeanne Mathieu, la femme mariée dont Nicolas de Stael, marié lui aussi, s’était épris en 1954. L’année précédente, Nicolas de Staël, sa femme Françoise et leurs trois enfants s’installaient à Lagnes, commune de Menerbes, sur la route d’Apt, dans une magnanerie appelée « Lou Roucas ». La famille Mathieu en est propriétaire. Après un voyage en Sicile, naît une liaison entre lui et Jeanne Mathieu. L’artiste est dévoré par la passion ; il peint alors ce nu, mais il aime plus qu’il n’est aimé. Le 14 mars 1955, Jeanne refuse de le voir. Il met de côté les lettres qu’elle lui a adressées, en fait un paquet et va l’offrir à son mari en lui disant : « Vous avez gagné ! » Le 16 mars, il se précipite dans le vide…

Le 29 mai dernier, Artcurial obtenait le 3e meilleur prix pour l’artiste avec Méditerranée (La Ciotat), 1952–1953, à 1,7M€. Les 20 plus hautes enchères enregistrées pour des toiles de Nicolas de Staël ont porté sur des œuvres des années 52 à 55.

FXG (agence de presse GHM)


Picasso, Basquiat, Matisse, Léger…

Trois-danseuses-1915-de-Fernand-leger-90-0000.jpgUn Picasso à 100 000, un Fernand Léger à 37 000, une esquisse de la fameuse leçon de guitare de Balthus, parti à 30 000 et adjugé à 330 000 €, la couverture Jazz de Matisse partie à 420 000, un danseur sur la piste etoilée de Max Ernest à 90 000, une sculpture de bronze de Giacometti à 600 000 et, dans la foulée de la vente du Stael, le Santo (1984) de Jean-Michel Basquiat, mis à prix 600 000 est adjugé à 2,15 millions hors frais et Call girl (1983) à 1,1 M€… Pour ce dernier, pas de record battu ! Roberto Matta, le Sud-Américain, avec une huile sur toile, sans titre, de 1963, trouve preneur à 71 700 (estimation entre 70 et 90 000), quant à l'Haïtien, Hervé Télémaque, son acrylique sur toile, De force inégale (1983), n'a pas trouvé preneur.Chagall-fenetre-ouverte-1928-29-300-000.jpg

Fenêtre ouverte de Marc chagall (1928-1929), adjugé à 300 000 euros pour un départ à 200 000.danseur-fernand-Leger.jpg

Le danseur de Max Ernst, mis à prix 60 000, adjugé 90 000 eurosBalthus-lecon-de-guitare-1934-330-000.jpg

La leçon du guitare de Baltus (1934), mis à prix 30 000, adjugé à 330 000 euros.Gaston-chaissac-collage-gouache-sur-carton.jpg

Deux personnages (1961) par Gaston Chaissac, gouache, encre de Chine et collage de papiers peints sur carto, mis à prix 20 000, adjugé à 39 000 (il était estimé à 40-50 000 euros).Call-girl.jpg

Call girl (1983) de Jean-michel Basquiat, mis à prix 700 000, adjugé 1,1 millions d'euros.Santo.jpg

Santo (1984), de Jean-Michel Basquiat, mis à prix 600 000, adjugé à 2,15 millions d'euros.Le Corbusier

Ce carton peint du Corbusier, mis à prix 20 000, est parti à 95 000  euros.Chirico.jpg

Chirico 1914, prix adjugé 1,4 millions d'euros.Henri-Martin.jpg

Henri Martin 1910, adjugé à 220 000 pour une mise à prix de 120 000.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

thierry 09/12/2011 13:40


Comme quoi, la peinture peut rapporter autant que le foot à ceux qui jouent aux enchères, cela permet de voir le gôut des acheteurs.

Articles Récents