Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 07:17

Marie-Luce Penchard installe les commissaires au développement endogèneCouteaux-Claudon-Cauquil-Penchard.jpg

Ils étaient une des promesses du président de la République lors du conseil interministériel de l’Outre-mer du 6 novembre 2009,  voici désormais les commissaires au développement endogène incarnés. Ils sont Bertrand Coûteaux (pour l’océan Indien), Christian Claudon (pour le plateau des Guyanes) et Jean-Rémi Cauquil (pour les Antilles). Trois profils bien loin de celui des énarques ou des administratifs de la préfectorale puisque ce sont des cadres issus du privé ou habitués aux relations public/privé. « ils ont tous un profil sénior du privé pour apporter un plus, un regard nouveau et leurs expériences », a souligné la ministre de l’Outre-mer qui assurera leur tutelle directement. commissaires-endogenes-002.jpgCes commissaires auront deux objectifs principaux : soutenir et développer les productions locales, et développer des flux commerciaux dans les bassins régionaux des territoires concernés. MM. Claudon et Coûteaux ont pris leur fonction lundi dernier, M. Cauquil prendra les siennes le 1er janvier, et ce pour trois ans. Pour accomplir leur mission, les trois commissaires rappellent qu’il y a beaucoup d’outils mais qui sont mal ou peu utilisés en termes de marché à l’export. « Il s’agit d’un travail d’ingénierie et de pédagogie », a déclaré M. Cauquil. Ces trois seniors qui ont été recrutés par un cabinet de chasseur de têtes seront jugés sur leurs résultats. « ils viennent du monde de l’entreprise, a rappelé Mme Penchard, et ils travaillent avec cette exigence. » Quant à savoir pourquoi ces commissaires au développement endogène n’étaient pas des « endogènes », la ministre a répondu : « Ce sont les meilleurs ! » Les trois commissaires auront leur bureau dans les préfectures de Saint-Denis, Basse-Terre et Cayenne.

FXG (agence de presse GHM)


Jean-Rémi CauquilJean-Remi-Cauquil-antilles.jpg, 51 ans et père de 3 enfants était jusqu’alors conseiller du Commerce Extérieur français. Depuis 2006, il était aussi employé de Véolia environnement pour qui il était directeur international et directeur Région Parisienne, tout en cumulant les fonctions d’administrateur de Citelum Iberica, Citeluz Brasil, Architecture Lumière Conseil, Citelum Turkey, Citelum USA. C’est un spécialiste de l’énergie. En Mai 2005, il était directeur des projets corporatifs de Light SA, à Rio de Janeiro. Auparavant, il est passé par EDF Péninsule Ibérique à Madrid, par Graninge AB à Stockholm et Helsinki. Il est diplômé de l’INSEAD Executive Education – Advanced Management Program (Mars 2006) etde l’Ecole Supérieure de Commerce de Toulouse (1980). Il parle couramment le portugais, l’anglais et l’espagnol.


Bertrand CoûteauxCouteaux.jpg, 60 ans, est un ingénieur agronome, marié et père de 2 enfants. Il a débuté sa carrière en 1976 dans l’orbite du Centre National pour l’Exploitation des Océans, ex-IFREMER. En 1983 il part au Sénégal mettre en oeuvre un projet de développement, avant d’être nommé, au titre de la coopération française, conseiller technique du Ministre de la Mer au Sénégal où il participe activement à la mise aux normes sanitaires du secteur pour l’entrée dans le marché européen, et à la restructuration de filières industrielles. En 1996, il rejoint l’Agence française de développement pour mettre en place une politique de filière responsable et durable au plan de la gestion des ressources naturelles et des exportations. Il rejoint en 2004 un groupe agro-alimentaire franco-malgache de 4 000 personnes, leader sur son marché. Au cours de sa carrière, en tant que consultant ou en affectation, il a travaillé dans 34 pays, notamment pour des institutions publiques, ou la Banque Mondiale, la Société Financière Internationale (SFI), l’Union Européenne, l’Agence Française de Développement, ou des investisseurs privés. Il a été récemment et ce, jusqu’à sa nomination, Conseiller du Commerce Extérieur de la France.


Christian ClaudonClaudon guyane, 62 ans, est titulaire d’une maîtrise en sciences économiques, et d’un DEA Sciences des organisations et stratégie commerciale des entreprises. Son expérience professionnelle a presque intégralement été consacrée au développement des entreprises et plus globalement à la mise en place de programmes d'appui au secteur privé. Pendant plus de 20 ans, il a été expert « secteur privé » auprès des grandes organisations internationales (Banque Mondiale, Union Européenne, Banque africaine de développement, Banque inter-américaine de développement, Banque asiatique de développement ainsi que de nombreuses banques et organisations régionales. Ces programmes ont étés conduits dans prés de 40 pays. Pendant 5 ans, il a été directeur d'une agence d'information sur les programmes, les activités opérationnelles et les marchés financés par ces mêmes institutions ainsi que ceux financés par les agences des Nations Unies et les 10 principales agences bilatérales de développement telles que l'US-aid (États-Unis) ACDI (Canada), DFID ( Royaume-Uni), JICA (Japon)… Enfin, ces cinq dernières années il était dirigeant du Centre pour le Développement des Entreprises, organisation internationale financée par l'Union Européenne destinée à concevoir et conduire des programmes d'appui au secteur privé dans les 78 pays de la zone «ACP» (Afrique-Caraïbes-Pacifique).

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents