Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 04:53

Une journée dédiée aux noms des esclaves libérés à Saint-Denis

Après le succès de la 1ère édition, le Comité marche du 23 mai 1998 (CM98) organise sa 2e porte ouverte de généalogie et d'histoire des familles antillaise avec le parrainage de Jenny Hippocrate et de Max Cilla. Elle se déroulera le dimanche 29 Avril de 10 heures à 18 heures à la Bourse du travail de Saint-Denis (métro Saint-Denis Porte de Paris).

De nombreuse activités sont au programme dont la projection du Film "Case Départ" de Fabrice Eboué, Thomas Ngijol, et Lionel Steketee, suivi d’un débat. 

« Il s’agit pour nous, explique José Romana, chargé de la communication de l’association, de continuer à étendre et renforcer le travail d’unification de notre communauté autour de ses racines : ses aïeux, son identité de Français descendants d’esclaves. C’est le cœur même de notre travail, car une communauté sans identité clairement assumée ne peut exister et prétendre à un quelconque respect en France métropolitaine. »
Cette 2e journée porte ouverte doit permettre aux Antillais de retrouver l’identité de leurs aïeux qui vécurent en esclavage, mais aussi informer sur l’histoire du peuplement des Antilles et continuer à montrer les documents d’archives. « Nous désirons montrer comment nous nous servons des documents d’archive, comment nous construisons les livres des noms, comment peut-on retrouver le nom du bateau qui amena les premiers esclaves africains aux Antilles et indiquer les premières conclusions que nous tirons de la grande nomination de 1848... »
Les livres « Non Nou » (qui inventorie 70 000 sans noms Martiniquais nommés en 1848) et « Non an Nou » (qui inventorie 80 000 sans noms Guadeloupéens nommés à l'abolition) seront disponibles à la vente.

FXG (agence de presse GHM)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

thierry 26/04/2012 09:24


le pys de Obama http://www.youtube.com/watch?v=5EedAM7W5tc

birahima2 26/04/2012 08:19


tire-toi à New York, t'auras toutes les comédies musicales que tu veux.

thierry 26/04/2012 07:25


Le CM98 ne représente que sa communauté de 500 membres et quelques badauds qui viennent se divertir lors de manifestations publiques. En tenant sa petite boutique à coups de subventions le
produit communautariste qui se veut être "vendu" n'intéresse pas grand monde.


Mordre la main du maître qui les nourrit en voulant séduire un autre maître qui ne paye pas, c'est un peu être esclave de deux maîtres à la fois. Et chacun sait qu'on ne peut bien servir deux
maîtres à la fois.


Intellectuellement Romana et sa bande veulent vendre "de l'esclavage" alors qu'en réalité, tels les boufons du roi, ils sont payés pour divertir leurs maîtres.


C'est bien que cela existe, comme le nouveau collectifdom, on a ainsi une idée de ce que sont ceux qui prétendre représenter le plus grand nombre.

Articles Récents