Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 03:41

La Martinique, pionnière des cordées de la réussite

Pour la première fois vont être mises en place les cordées de la réussite en outre-mer. Elles étaient réservées jusque-là aux établissements scolaires proches géographiquement d’une grande école. La Marinique inaugure le programme en attendant la Guadeloupe, la Réunion et la Nouvelle-Calédonie.

Debay-Karam.jpgHubert Bonal et Thierry Debay, en charge des actions égalité des chances à HEC Paris et à la BCE (banque commune d’épreuves), ont annoncé au délégué interministériel à l’égalité des chances des Français d’outre-mer, Patrick Karam soucieux de faciliter l’intégration des étudiants ultramarins dans le circuit des grandes écoles, « la consolidation d’un volet d’actions durables avec la Martinique », « un traitement parallèle attentif de la Guadeloupe », « une attention à la Réunion », et « à terme, aider la Nouvelle Calédonie à entrer dans le processus de nos concours ». Selon Hubert Bonal, « la convention avec le lycée Bellevue (en Martinique) est en bonne voie et devrait être signée fin juillet ». Elle sera suivie d’un séminaire de rentrée pour lequel « quatre élèves de prépara sont prévus rejoindre HEC ». En octobre, des élèves du lycée Frantz-Fanon et leur professeur seront à Paris pour une semaine. La communauté des écoles de la BCE (banque commune d'épreuves de 31 écoles de management) prépare une convention pour « appuyer durablement » la Martinique. Il y sera question « d'actions de soutien et de partenariat pédagogique entre les lycées de Bellevue et de La Trinité et les grandes écoles par des visio-conférences, des modules pédagogiques partagés pour le perfectionnement aux épreuves, un accompagnement à l'oral, des séminaires culturels pour les préparationnaires, la présentation d'écoles dans des salons ou manifestations et le parrainages d'anciens élèves de grandes écoles ».

Des statistiques en 2010

L’expérimentation d'oraux de concours à distance qui devait être lancée en 2009 (en vain, faute d’équipement) le sera cette année. Plusieurs écoles sont intéressées… « Le renforcement en Martinique devrait être un modèle applicable en toute logique à la Guadeloupe », écrit M. Bonal qui indique être en lien avec le proviseur de Baimbridge pour faire le point sur les prépas et l'organisation des écrits en Guadeloupe. Il propose, en  accord avec les souhaits du délégué interministériel, de « porter attention » à la Réunion. « Nous savons combien ce  département a déjà une image de réussite dans nos formations et d'autres (Sciences-po...). Mais il convient d'accentuer encore les performances des jeunes locaux. Je soumettrai à mon comité de pilotage l'idée d'une action dès 2011. » Et enfin, il préconise « d’aider la Nouvelle Calédonie » en prévision de l’ouverture d’une nouvelle prépa de la voie technologique à Nouméa. « La direction des admissions et concours va prendre contact pour préparer les écrits qui se dérouleront dans 2 ans. » Ultime proposition d’Hubert Bonal : « Systématiser une mise en forme des résultats et performances aux concours pour les élèves préparant outre-mer ». Des statistiques promises avant la fin 2010, « en espérant que ces performances seront facteurs de motivation pour les plus jeunes qui cherchent à s'orienter ».

FXG (agence de presse GHM)
Photo : Thierry Debay de la direction des admissions et concours à la BCE (banque commune d’épreuves) et le délégué interministériel, Patrick Karam.


Les engagements de HEC

HEC s’engage à ce que l’année scolaire 2010-2011 serve d’année pilote à l’établissement d’une « cordée de la réussite » qui sera présentée à la labellisation pour 2011-2012.

Le lycée Bellevue s’engage à identifier un petit groupe d’élèves boursiers (entre 12 et 15) qui sont en situation évidente de faire appel à des services de soutien éducatif. HEC et le lycée organiseront des ateliers de préparation et de simulation d’entretien de concours d’entrée aux écoles de commerce, avec la participation des anciens HEC actifs en Martinique, et si le calendrier le permet  avec les responsables d’HEC en déplacement sur la Martinique (en mission BCE ou indépendante). Il pourra être expérimenté sur un petit nombre d’élèves, un tutorat à distance en mathématiques et langues par les étudiants HEC et en fonction des horaires de disponibilité des élèves des deux institutions. HEC sollicitera les entreprises avec lesquelles elle entretient des relations suivies pour proposer un service de parrainage en Martinique, visant à associer à chaque élève de la classe préparatoire un parrain. HEC participera régulièrement aux voyages organisés par la BCE à l’occasion desquels seront organisés des rencontres au Lycée avec élèves et professeurs.

D’autres actions  pourront être proposées telles que des aides pour emplois d’été, des parrainages d’entreprise, l’accès à distance aux ressources de la  bibliothèque HEC tant pour les élèves que pour les professeurs de la CPGE, un accueil à HEC ou dans Paris des groupes d’élèves et de professeurs lors de voyages culturels organisés par le Lycée.

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents