Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 10:46

2e édition du Festival Outre-mer veille au Tarmac de la Villette
OutremerveilleLe Tarmac 159 av. Gambetta 75 020
Du 21 au 24 février
www.letarmac.fr

Cette 2e édition s’ouvre avec un spectacle de marionnettes par la troupe du Théâtre des Alberts de la Réunion, Accident.
Giuseppe le petit garçon, Joseph Balki le clochard, Marguerite la ménagère en quête du grand amour, Margareth la vieille femme, Félicité l’étourdie qui a perdu Hector… Des êtres de bois tendre d’une bien belle humanité. On rit, on s’attendrit, on s’émeut, on s’insurge ! C’est caustique et drôle, inattendu et grinçant, loufoque et mélancolique. Comme les ficelles du destin...
mardi 21 fév - 20h // mercredi 22 fév - 20h // jeudi 23 fév - 14h30 et 20h
Véronique Kanor propose ensuite une performance poétique intitulée Solitude Martinique.

Sur scène, deux écrans géants sont levés : photographies et fragments filmiques s’y jettent, s’alternent, s’emmêlent accompagnés d’une bande-son. Face à ces images projetées, une femme se dresse-debout pour dire l’errance dans son pays prénatal, dans son cœur chagriné d’amour.
mardi 21 fév - 20h // mercredi 22 fév - 20h // jeudi 23 fév - 20h
Enfin le festival se pouursuit par une conférence lecture autour de l’œuvre de Léon-Gontran, Feu sombre toujours… Il s’agit d’une évocation faite par Daniel Maximin, avec Martine Maximin et Dominique Michel.
Léon-Gontran DAMAS est né le 28 mars 1912 à Cayenne, en Guyane. Longtemps
muet dans son enfance, il est décédé à New York le 22 janvier 1978, des suites d’un cancer de la langue. Entre ces deux mutismes s’est élaborée son œuvre : bégaiements de poésie crayonnés sur les murs du silence, de l’oppression et de l’indifférence. Homme fantasque et pathétique, sarcastique et tendre, blessé et sentimental, amoureux de l’amour, tourmenté à tire d’elles, il fut tout au long de sa vie un médiateur de poésie, la sienne et celle de tous les autres.
vendredi 24 fév - 20h

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents