Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 06:33

France Ô n’est pas encore mesuré par Médiamétrie
campagne-France-O.jpgLa direction de la communication de France Ô a certifié qu’aucune étude quantitative n’avait encore été lancée sur l’audience de la chaîne France Ô. Au moment où le groupe France Télévisions a publié les résultats des mesures Médiamétrie (29.9 % de part d’audience pour l’ensemble des chaînes du service public), des salariés de la chaîne de Malakoff se sont étonnés qu’aucun chiffre ne soit disponible pour France Ô. Il n’en fallait pas plus pour qu’en interne, des rumeurs se répandent, souvent par mails interposés : « Ils ont injecté 23 millions d’euros dans la grille de rentrée de France Ô, il y a six mois, avec comme objectif immédiat de faire 1 %. C’est une catastrophe : l’indice Médiamétrie est si bas, 0,1%, que la direction a décidé de ne pas le publier. » Laurence Ansay, directrice de communication externe de la chaîne, n'admet que des mesures qualitatives et précise même : « Je vous confirme que France Ô n'est pas mesurée par Médiamétrie. » Le directeur de la prospective et du conseil éditorial, Rémi Festa tient le même discours et se demande d’où peut bien sortir de chiffre de 0.1 %. « Nous procédons à des études qualitatives sur la perception que le public a de la chaîne et de certains programmes. Ce sont des études qui s’appuie sur des focus groupe et qui ne sont qu’un outil de pilotage interne. » En clair, elles servent à vérifier si le public visé est satisfait de l’offre, ou encore si certains programmes conquièrent de nouveaux téléspectateurs. Avec une finalité, celle d’optimiser l’offre par rapport à la demande. Mais ces études ne font pas un bilan global, mais un travail sur certaines émissions. On appelle ça en jargon professionnel, du « fine tuning ». Quant à procéder à des études quantitatives d’audience, Rémi Festa confirme que des discussions avec Médiamétrie doivent avoir lieu. C’est une question de coût car si l’outil Médiamétrie a une vraie utilité pour la politique éditoriale d’une chaîne de télé comme pour sa politique commerciale, le prix d’une mesure quotidienne, programme par programme s’élève à un peu moins de 2 millions € par an. Claude Esclatine indiquait, dès le mois de juillet dernier, que les premières mesures quantitatives ne seraient, dans un premier temps que bimestrielles ou trimestrielles. Six mois après le lancement de la nouvelle grille de programmes et alors qu’une première campagne d’affichage dans le métro parisien s’achève seulement, il semble que la priorité de la direction soit sa nouvelle politique de programme et l’amélioration de la notoriété de la marque France Ô.
FXG (agence de presse GHM)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Eudaric 06/01/2012 20:59


Le seul mérite de la nouvelle grille France Ô a été de re.Grouper Tous les enfants-animateurs Batards de la République Française qui sont Hélas de plus en plus nombreux à vouloir s'imposer dans
les métiers du  journalisme Hexagonal. La question était sans doute de savoir comment RE-caser tout ces vilains petits moutons frisés & bronzés de l'Hexagone..Euréka, ils ont trouvé un
Nouveau Président pour lui donner une Mission en douce- Ni Vu ni Connu je te les recase ( Départ) en Ô.. Et, ça c'est fait ,bien fait par-ci mal fait par-là, il est Vrai. Qui plus est (
Vous faites chiiiiiier les frisés-Bronsés, Vous n'êtes jamais contents, Bordel;-) . PS= Mots d'une Bronzée/Frisée qui ne demanderait qu'une chose..Que France Ô n'existe plus du tout pour OBLIGER
les autres chaînes à accueillir Tous ces citoyens quels qu'ils soient, comme à Londres ou aux States de façon JUSTE ET NATURELLE*

thierry 06/01/2012 11:13


L'audience de RFO France a à peu près l'audience du 92,6, mais avec des publics différents. Ce qui est amusant c'est que l'affiche communique sur un concept visuel de "négritude", or, cette
chaîne est une chaîne de la diversité. "Les Flamboyants" sont quand-même regardés par certains téléspectateurs. Les ultramarins se reconnaissent aussi dans d'autres chaînes, comme OFIVE qui avec
peu de moyens présente un concept "alternatif" intéressant pour ceux qui assument une part de culture "occidentale", dont les USA sont la référence. La part du Zouk comme emblème, est de 0%, ce
qui veut dire que cette chaîne (en gros) n'a rien à voir avec la culture, le feeling ultramarin. Elle permet à des professionnels d'avoir un travail, mais à des conditions qui ne sont plus celles
de la grande RFO, logements de fonctions,etc...La "Comète" ultramarine a filée, on peut la regretter, la jalouser (parfois,à mort) mais elle a une longueur d'avance

Blaise 06/01/2012 10:53


Vraiment, qui regarde encore France O, car depuis l'arrivée de la nouvelle grille et le nouveau directeur, cette chaine s'autodétruit. Rien plus rien à voir,
beaucoup de personne sont déçues. Alors que l'on vient pas nous parler d'audience ... Ils ont virés tous les animateurs pour nous mettre tous les "recyclés, ou personna non grata" de F2 F3 F4 F5.
Tchiiiiiiiiiiipppppppp.

Alex 06/01/2012 08:06


Moi, personnellement, je me réjouis qu'il se casse les dents avec leur nouvelle grille. Je n'éprouve aucune solidarité pour le nouveau président et les employés qui obéissent comme des petits
soldats en faisant "la grande muette". La soi-disant "ouverture au monde" est pitoyable, car dans l'affaire, c'est l'outre-mer qui y perd. C'est à peine si les contenus de ces nouveaux programme
font allusion à nos régions. Médiamétrie, études quantatives avec groupe test, c'est peut-être bien, mais qui sont les testés, les téléspectateurs originaires d'outre-mer ? Je me souviens avoir
répondu à un sondage en ligne sur l'ancienne grille. On a jamais eu une synthèse de cette enquête. Et franchement, la nouvelle grille, n'a pas dû prendre les résultats en compte. Quant à utiliser
le concept d'Edouard Glissant du "Tout monde" comme prétexte à cette nouvelle "ouverture au monde", c'est de la pure supercherie ! Comme on dit en Martinique, Zafé tchou mèl ki prann plon !

Articles Récents