Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 05:20

Le Conseil d'Etat confirme le refus de la création d'un deuxième cinéma aux Abymes

Le 23 décembre dernier, le Conseil d'Etat a confirmé la décision du 22 janvier 2012 de la commission départementale d'aménagement commercial (CDAC) de la Guadeloupe qui avait refusé l'autorisation de la création d'un cinéma de 10 salles et de 2 600 places, à l'enseigne « CLC » aux Abymes. Cette décision avait été contestée par la société Médiagestion, dont le siège est Palais des Congrès de Madiana, à Schoelcher. L'affaire avait été examinée au palais Royal le 4 décembre dernier.

La haute juridiction administrative a validé tous les arguments de la CDAC contre ce projet. Le premier concerne "la préservation de l’animation culturelle de la commune de Pointe-à-Pitre", puisque "la zone primaire d’influence cinématographique du projet" contient deux cinémas, d’une part le Rex, exploité par une filiale de Médiagestion dans le centre-ville de Pointe-à-Pitre, et d’autre part, un futur établissement de dix salles déjà autorisé par la commission nationale aux Abymes. Médiagestion avait d'ailleurs reconnu devant la commission nationale que son projet aurait pour effet de "compromettre la pérennité du cinéma Rex, seul cinéma existant à Pointe-à-Pitre, et de ce fait l’animation culturelle du centre-ville de cette commune".

Deuxième argument retenu par la CDAC, "l’insuffisance de la qualité de la desserte routière du projet". Le projet CLC n 'est pas inséré dans les réseaux de transports collectifs et devait être desservi par des voies routières particulièrement encombrées.

Enfin, la CDAC s’est également fondée sur "l’insuffisance de la qualité environnementale du projet".

Pour toutes ces raisons, la requête de la société Médiagestion a été rejetée.

FXG, à Paris 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents