Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 00:44

Ferus-large.jpgPatrice Férus crève l’écran sur TV5 monde

Présentateur de JT sur TV 5 monde, Patrice Férus appartient à ces Antillais qui ont porté la diversité à la télévision. Portrait.

« Enfant, je pensais déjà devenir journaliste. » Aujourd’hui, Patrice Férus est, au même titre qu’Audrey Pulvar, Michel Reinette, Harry Roselmack, Christine Kelly ou Patrick Jean-Pierre, un de ces Français originaire de l’outre-mer qui ont cassé le plafond de verre en crevant l’écran des télévisons nationales ! Pourtant, rien n’a été simple pour Patrice Férus. « Aux Antilles, le problème est posé : il n’y a pas d’école de journalisme. Alors comme je préfère avoir des remords que des regrets, je suis parti à Paris. » Auparavant, il a pu découvrir un peu du métier en faisant un stage à la rédaction de RCI Guadeloupe. Au contact d’Eric Lefèbvre, de Richard Garnier ou de Rodolphe Beppo, il se sent conforté dans son choix. « Ca m’a décidé à y aller. » Ferus-2.jpgMediatropical son premier employeur était un peu le passage obligé : « Ca m’a permis de commencer car il n’y avait pas beaucoup de solutions pour moi qui étais sans réseau, sans contact et sans expérience… » Puis il y a eu le Manifeste égalité de Luc Saint-Eloy et Calixte Belaya aux César. Il sent venir le temps des opportunités, envoie des CV. LCI l’entend. « TF1, dans une logique d’entreprise a bougé plus rapidement que d’autres. Ils ont utilisé LCI comme un laboratoire. » Il fait des sujets puis de la présentation des journaux de la nuit. Un peu de training… « Rapidement ça marche grâce à mon expérience de la radio. » Mais Patrice ne veut pas se limiter à cette première marche. Il s’intéresse à l’international. Il postule à TV 5 monde. « Chez eux, le principe de la diversité était une évidence. » Il mentionne le rapport Averoès qui citait en exemple la chaîne francophone. « Le souci, c’est qu’il y a trop de symbole et pas assez de signaux. Les exemples restent des symboles alors que ça devrait être des signaux, des feux verts ! »

L’oublié de la garden party de l’Outre-mer

Ferus-JT--TV5-.jpg« TV5 peut être un tremplin, mais elle n’a pas la même popularité qu’elle peut avoir en Belgique ou ailleurs. Pour les Français, c’est une chaîne de rediffusion… » Qu’importe, à TV5, il se régale. Avec ses 210 pays de diffusion, ses 18 éditions quotidiennes, Patrice a de quoi faire. Il se souvient bien d’un des cadres de la chaîne, alors. « J’ai eu pas mal de contacts avec Frédéric Mitterrand. « Il regardait la chaîne, connaissait nos existences ». Patrice fait la tranche de nuit, 2 h 30, 4 heures et six heures, et quelques incursions dans les éditions de l’après-midi. Aujourd’hui, Patrice Férus aimerait aller plus loin, prendre des responsabilités dans la rédaction en chef. Ferus-Plateau-JT--TV5-.jpgDans l’éditions de 6 heures où il y a un invité, il a le sentiment d’en n’être pas loin… Il a reçu Fred Deshayes avant le concert de Soft au New Morning. « C’est un peu un travail de rédacteur en chef. » Cette incursion de Fred Deshayes… Est-ce un hasard ? « A TV 5 où nous sommes nombreux à venir de la diversité, nous pouvons servir d’alerte sur des questions qui nous semblent importantes. Nous pouvons aussi apporter des correctifs à des news pas toujours justes. » Il se souvient de la crise aux Antilles : « C’était important de le signaler mais aussi il était aussi important que nous ayons eu des gens réceptifs ! » A l’époque, ils avaient fait une spéciale avec Christiane Taubira, Guy Numa et, au téléphone, Elie Domota. Quand il ne travaille pas, Patrice Férus écrit, voit ses amis, s’occupe de ses deux enfants. Il s’intéresse à la vie antillaise en région parisienne, via sa famille d’abord, mais il n’y passe pas non plus sa vie. « Je n’ai jamais été invité à la garden party de l’Outre-mer », fait-il remarquer en s’amusant !

FXG (Agence de presse GHM)


Ferus TV 5 (fxg)CV Vite fait

Né à Paris, Patrice Férus a grandi à Montmain/Sainte-Anne avec un père puériculteur et une mère secrétaire générale de l’Université Antilles-Guyane. Collégien à Michelet à La Pwent, lycéen à Baimbridge, il passe un bac A1 et obtient une licence de droit à Fouillole. Il part ensuite en 1994 à Paris faire une école de journalisme, l’IICP et commence à travailler à Mediatropical en 1997. Il y rencontre Harry Roselmack. En 2000, il se fait recruter par LCI où il rencontre Christine Kelly et y reste jusqu’en 2003. Après un passage à L’Equipe TV, il rentre à TV5 monde où il rencontre Patrick Jean-Pierre.


Ferus-JT-2--TV5-.jpgSur les présentateurs TV Antillais sur les chaîne nationales

Michel Reinette

« A l’époque, il présentait le journal de France 3 Ile de France, j’étais en Guadeloupe. Ca ne m’a pas beaucoup marqué pour le coup. »

Christine Kelly

« Sa nomination au CSA, bien joué ! Elle avait bien commencé à LCI. »

Audrey Pulvar

« Je garde un très bon souvenir de cette grande professionnelle et elle est restée une Antillaise dans l’âme. »

Harry Roselmack

« Je l’ai perdu de vue mais on s’est beaucoup fréquenté à Médiatropical. C’est un grand pro, très assidu et très exigeant. »


Sa Guadeloupe

Un spot : la cascade aux écrevisses

Un plat : le fricassé de lambi

Un artiste : Dominik Coco et Soft

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

herve 06/04/2010 22:14



chaine de tele a recommander pour tous le monde ....... vraiment.



Articles Récents