Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 07:08

Interview Patrick Karam, conseiller régional (apparenté UMP) d’Ile de France.

patrick-karam-bis.jpgL’ancien délégué chargé des Français d’Outre-mer dans l’Hexagone arrive ce lundi aux Antilles, décidé à faire campagne pour son candidat, Nicolas Sarkozy (photo d'archives RDG).

« Les menaces se précisent pour l'outre-mer »

Pourquoi intervenir maintenant dans la campagne outremer ?

La proposition de François Hollande, réitérée cette semaine, de permettre aux étrangers de voter aux municipales est dangereuse. En France, mais plus particulièrement en outre-mer, l'élection municipale est la seule qui compte vraiment. Son maire, on le connaît, on l'aime ou on le déteste, on va parfois l'attendre au pied de sa maison. Mais dans tous les cas, c'est une relation personnelle et passionnelle. Permettre à des étrangers de voter va être interprété comme une dépossession, une agression. Les gens ne se sentiront plus maîtres chez eux. L'étranger deviendrait immédiatement suspect. 37 % d’étrangers en Guyane, 36 % à Saint-Martin, 40 % à Mayotte. Dans ces trois territoires, les gens percevront ce vote comme une menace pour leur identité et la cohésion des territoires. En Guadeloupe, c’est aussi une question très sensible. Et les étrangers, malgré eux, serviront de bouc émissaire commode à tous les maux et à toutes les difficultés quotidiennes. Hollande ne peut pas flatter son électorat hexagonal et sacrifier les Français d'outre-mer.

Pourquoi ne vous a-t-on pas entendu sur ces questions avant le 1er tour ?

J'ai démissionné de mes fonctions de délégué et je n’ai plus voulu intervenir sur l'outre-mer. Je l'ai dit au président de la République quand, en octobre, il m'a demandé de travailler à ses côtés pour les présidentielles. Je me suis cantonné à la campagne sur la diversité. Aujourd'hui, les menaces se précisent pour l'outre-mer ; je ne peux pas demeurer silencieux. J'ai toujours dit la vérité aux Français d'outre-mer. Je l'ai fait quand j'étais président du Collectifdom et comme délégué interministériel. J'ai toujours mis la cause ultramarine au-dessus de mes intérêts personnels, au-dessus aussi de mon engagement auprès du Président.

Quelle valeur ajoutée apportez-vous alors que Marie-Luce Penchard et François Baroin sont sur le pont ?

Ce sont des responsables politiques. Je suis un homme libre, d'abord soucieux de l'outre-mer pour lequel j'ai tant donné. Toute ma famille y réside, mes parents, mes amis, mes racines aussi. Je m'exprime en tant que natif des îles, soucieux de préserver le lien avec la France et de défendre l'intérêt des outre-mer.

Pourquoi, selon vous, Hollande ne fait pas le poids par rapport à Sarkozy ?

François Hollande nous considère comme un simple réservoir de voix électoral. En cinq ans, le député Hollande a été dramatiquement absent sur tous les sujets qui concernent l'outre-mer. 18 lois ont été votées dont la départementalisation de Mayotte, l'évolution institutionnelle de la Nouvelle-Calédonie, la stabilisation des institutions en Polynésie, la collectivité unique en Martinique et en Guyane. Il n'est jamais intervenu dans ces débats à l'Assemblée Nationale. Et maintenant qu'il a besoin de nos voix, il vient nous dire qu'il nous aime, qu'il pense à nous. Qui peut le croire ? La vérité c'est qu'il est comme un certain nombre d'hommes politiques hexagonaux, à droite comme à gauche, qui n'en ont rien à faire de nous et qui nous collent une image caricaturale de grands enfants qu'on manipule facilement. Quel mépris pour nous !

Propos recueillis par FXG (agence de presse GHM)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jankiri 05/05/2012 02:30


j'ai entendu karam mercredi soir sur RCI contre un candidat socialiste aux législatives en Guadeloupe, un certain max. Putain le mec déchire. Ce Max a voulu quitter le plateau au bout de 10
mn tellement il était débordé par les coups de boutoir de Karam.


On n'avait plus entendu Karam depuis un bon moment, la il revient en grande forme. On ne s'ennuie pas avec lui au moins. Hollande en a pris pour son grade. Il me fait penser à Mélanchon ce karam

fxg 05/05/2012 10:43



jankiri, biscoto, le baveux, meme IP



thierry 04/05/2012 16:38


Les raisons opposées au vote des immigrés par le discours de droite actuel, ne changent pas grand chose à ce que l'interdiction de vote des immigrés est censée empêcher.


A Paris il y a des jours de piscines réservés aux Juifs, à Lille, je crois, il y a des jours pour les femmes musulmanes, bref là où comme à Marseille il y a une forte communauté "étrangère" c'est
la loi du nombre qui (de fait) s'applique.


Saint-Martin n'a rien à voir avec la Guadeloupe "continentale" . Si les etrangers sont reconnus comme tels sur un territoire et y sont acceptés, pour leur travail notament, il est normal qu'ils
puissent élire un maire qui de toute façon ira dans le sens de l'intérêt commun.


Lorsque les antillais seront en minorité aux Antilles ce pourra être inquiétant, mais pour l'instant ce n'est pas le cas.


Lorsque Lurel veut faire passer une loi anti-obésité spécifique, est-ce une demande de vote qui émane du peuple guadeloupéen ? Non.


Lorsque Média tropical a été "volée" était-ce du fait d'un vote populaire, non.


Pour dire que les décisions municipales sont le fait, bien souvent, des hommes d'affaires, des "lobbies" qui influencent les politiques des viles.


On vote pour un discours, des idées, une utopie, parfois, mais pas encore pour un cahier des charges politiques.

sofia 04/05/2012 14:23


Petit article sur le droit de vote aux étrangers, avis des étrangers sur ce sujet : http://www.newsofmarseille.com/droit-de-vote-des-etrangers-stop-a-la-recup%E2%80%99-politique/

birahima2 01/05/2012 21:38


si t'aime pas, va te faire le dernier film de Coppola ( vieux et gâteux )

véro 01/05/2012 19:32


a la lecture des commentaires on sent bien que la corrosive est dans le coup, pilotée par le délégué qui cogne contre son camp

birahima2 30/04/2012 19:15


les intérêts de moins de 4 pour cent de la population.


donc la plupart des gens votent contre eux-mêmes en votant pour lui.


( ça y est j'ai fini mon commentaireu )

birahima2 30/04/2012 19:10


ça c'est de la com sauf que :


Sarkozy et sa clique sont là pour satisfaire les intérêts moins de 4 pour cent de la population.


 

gaelle 30/04/2012 13:21


c'est nul , il n'a fait que critiquer fanfant et syar dans ses meetings non! et penchard aussi! maintenant il se prend pour zorro? oui on va le croire

fxg 30/04/2012 15:09



jerome, gaelle, joel et Hélene, tous la meme IP !



joel 30/04/2012 13:19


Tous n'ont rien fait et tous sont interessé paar des postes que du vent tout ça! on n'y croit plus! oui Jerome t'as raison il essaye un coup de com alors qu'il n'a de cesse de critiquer les
ministres de l'outre mer en poste!

helene 30/04/2012 13:17


les ultramarins ne sont pas stupides, pas interet personnel et Badat , sa campagne , c'est pas interet personnel?


les ultramarins ne l'attendent pas en Guadeloupe ou en Martinique!

Articles Récents