Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par fxg

Deux mois de prison requis pour une discrimination à l’embauche

DomergueElie-Maitre-Beaujour.jpgUn Antillais est parvenu à conduire devant la barre du tribunal de Paris un recruteur prévenu de discrimination à l’embauche. Son procès s'est tenu le 20 mai devant la 17e chambre du tribunal de Paris.

Elie Domergue, cadre au chômage expérimenté en matière de ressources humaines a failli être embauché en 2004 en tant que directeur du Conservatoire national des arts et métiers de Versailles. Son CV a attiré l’attention du recruteur, Thierry Cochois, directeur de l’Association régionale du CNAM, mais il lui a semblé que son accent avait agi comme un répulsif… Alors il a porté plainte. Classé sans suite. Alors il a raconté son expérience sur le Net et l’ancienne juriste du CNAM l’a appelé et lui a apporté sa fiche de recrutement… Elle était annotée d’un mot : « Antillais » et d’un symbole, un point d’exclamation enfermé dans un triangle… Il a porté plainte avec constitution de partie civile, un juge d’instruction a fait neuf mois d’enquête et, le 20 mai, Thierry Cochois comparaissait devant la 17e chambre correctionnelle de Paris, prévenu du chef de discrimination à l’embauche en raison d’une origine ethnique. La victime, Elie Domergue, aujourd’hui conseiller au Pôle Emploi, a rappelé dans quelles circonstances, il avait postulé par mail, puis reçu une réponse positive. Le lendemain de ce mail, il reçoit un appel sur son portable vers 20 h 50 de M. Cochois. Ce dernier insiste pour parler à M. Domergue. C’est pourtant bien Elie Domergue au téléphone. « Mon accent l’a surpris et il a mis rapidement un terme à la conversation téléphonique… »

« Ne pas travailler avec les Bamboulas »

Temoin-plaignant-avocat.jpgQuelques jours plus tard, un nouveau mail : « Le jury de sélection n’a pas retenu votre candidature. » A la barre, Elie Domergue s’est déclaré « désolé d’être un autre, d’être un Antillais »… Thierry Cochois assure que la communication était mauvaise et refuse d’y voir une malice. « Vous ne l’avez jamais signalé lors de vos auditions par les enquêteurs », s’étonne la représentante du parquet. Et puis il y a cet « Antillais » et la signalétique « danger »… « M. Cochois a parlé de ne pas travailler avec des Bamboulas », témoigne L’ancienne juriste de la CNAM. Cochois dément et s’explique sur « Antillais ». « M. Domergue m’a renvoyé un mail pour me dire qu’il avait eu l’impression qu’il n’avait pas été pris à cause de son origine. C’est alors seulement que j’ai su qu’il était Antillais… et que je l’ai marqué. » « On entend pourtant bien l’accent de M. Domergue, a repris le ministère public, c’est celui d’une personne noire francophone. On sait qu’il n’est pas Breton ! » « M. Cochois a fait un choix de manager, mais un choix contraire à la loi », a plaidé Jean-Claude Beaujour, avocat de M. Domergue. Il évoque l’ombre du souvenir de Vichy et de la collaboration, « quand au lieu de marquer antillais, on marquait Juif ! ». Pour la partie civile, ce procès est nécessaire car « c’est notre pacte républicain qui est en danger, s’enflamme Me Beaujour. Si nous laissons notre élite se comporter ainsi, quel exemple donnons-nous ? Il faut le sanctionner ! » Il demande pour son client un an de salaires qu’il aurait reçus, soit 45 000 euros, 10 000 de dommages-intérêts et 6 000 pour les dépens.  Le procureur s’est « réjoui d’avoir ce dossier solide pour l’accusation pour une infraction difficile à établir ». Il salue la présence du mail annoté dans le dossier, « une pièce centrale », rappelle que l’enquête a déterminé qu’il n’y avait pas de jury si ce n’est M. Cochois tout seul, et contrecarre la défense de Thierry Cochois qui a fait signer des attestations par des gens qu’il a recrutés et qui sont sous sa subordination… En face, le parquet rappelle « l’avalanche de témoignages » contre lui. Cinq des huit salariés de l’ARCNAM ont démissionné… Le parquet requiert deux mois de prison avec sursis. Le tribunal a mis son jugement en délibéré au 24 juin.

FXG (agence de presse GHM)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

dimitri 24/05/2010 12:41



Bonjour


 


désolé de passer par ce moyen pour vous contacter mais je voudrais savoir s'il est possible de mettre ne place un partenariat entre votre blog et mon site


 


merci pour votre réponse