Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

8 octobre 2014 3 08 /10 /octobre /2014 04:56

18 skippers au départ de Rames Guyane le 18 octobre à DakarFlorent-Malouda-thara-Govindin-Michel-Horeau.jpg

Le 18 octobre, ils seront 18, dont deux femmes et un Espagnol, à s'élancer à l'assaut de l'Atlantique au départ de Dakar pour rejoindre Cayenne en solitaire et à la rame. La 4e édition de Rames Guyane avait pourtant bien failli rester à quai quand l'organisateur historique, 54°West, a dû jeter l'éponge après le départ de son principal sponsor, Bouvet, après l'édition 2012. Il s'en est alors fallu d'un cheveu que la course ne soit reprise par une société installée au Canaries. Finalement, trois Guyanais, Olivier Bernard, Thara Govindin et Pierre Verdu ont monté l'association Rames Guyane.org et relancent la machine avec le soutien du co-fondateur de la course, Michel Horeau. "On a du aller chercher les concurrents avec les dents", raconte ce dernier. Et après de multiples hésitations, le lieu et la date du départ sont enfin déterminés : Dakar, le 18 octobre.

A deux semaines du départ,  Rames Guyane.org a présenté, lundi au ministère des Outre-mer, 16 des 18 skippers inscrits, en présence du parrain de la course, Florent Malouda. Le footballeur qui évolue cette année au FC Metz n'a pas vraiment hésité : "J'ai trouvé que ça donnait une très bonne image de la Guyane et que ça faisait parler de notre pays autrement. Le but est que ça devienne un événement populaire !" Il s'est pris au jeu, s'est intéressé au monde nautique et à ces skippers qui soutiennent aussi de belles causes. Il pourrait bien être au départ de la course car son club de foot a une académie du foot à Dakar !

Deux victoires guyanaises sur trois éditions

Olivier-Bernard-et-Florent-Malouda.jpgContrairement aux grandes courses transatlantiques à la  voile, les Guyanais se sont très vite investis et dès la première édition, le plateau accueille trois skippers guyanais (Jean-Pierre Lasalarié, Jean-Pierre Lacroix et Patrick Deixonne). En 2009, ils sont six : Henri-Georges Hidair, Karl Barranco, Patrick Deixonne, Patrick Hoyau (vainqueur), Charles Bergère, Pascal Vaudé. En 2012, les Guyanais sont encore six : Rémy Dupont, Pascal Vaudé (vainqueur), Jean-Manuel Alein, Henri-Georges Hidair, Julien Besson et Pierre Verdu. Cette fois, ils seront toujours six et s'appellent volontiers le "team Guyane". Ils sont, outre le président de Rames Guyane.org, Olivier Bernard, Harry Culas, Olivier Ducap, Jean-Pierre Lasalarié qui fait son retour, Patrice Maciel et Salomé Castillo.

La distance à parcourir est de 4700 km qui nécessiteront environ un million de coups d'aviron ! Avec un départ en octobre, c'est-à-dire en pleine saison des pluies à Dakar, les alizés risquent bien de ne pas être tout à fait établis, et les rameurs devront compter aussi sur le phénomène El Nino !

Le meilleur temps a été établi par le Guyanais Pascal Vaudé, vainqueur en 2012 avec 37 jours, 10 heures, 10 minutes et 26 secondes. Les Guyanais ont remporté deux éditions sur trois.

FXG, à Paris


Le Team Guyane

Harry-Culas.jpgHarry Culas sur Cariacou Boto 3

Infographiste de 41 ans, il vit à Matoury. Fin connaisseur de l'aviron, il a été champion de France, vainqueur de la coupe de France. Mais il ne connaît pas bien l'océan ni la navigation. Son bateau était celui de Patrick Deixonne en 2006 et 2009, puis celui de Julien Besson qui a fini 2e en 2012.

castillo_salome2.jpgSalomé Castillo sur Le Brigandin

Elle a 30 ans, est éducatrice spécialisée et vit à Kourou. Si elle a pas peu de connaissances de la mer, elle ne lâche jamais les buts qu'elle s'est fixés. Son bateau a été celui de Charles Bergère en 2009 et de Rémy Dupont en 2012.

Olivier-bernard.jpgOlivier Bernard sur Ninay 973

A 48 ans, ce gérant de société de Rémire-Monjoly veut connaître "le frisson des skippers, leurs doutes, leurs peurs, leurs joies, en un mot l'aventure". Son bateau est celui que Karl Barranco avait en 2009. Il lui a acheté et l'avait prêté à Pierre Verdu en 2012.

Olivier-Ducap.jpgOlivier Ducap sur Parrainez un enfant

A 43 ans, ce technicien de Kourou connaît bien son bateau, mais n'a pas d'expérience de la haute mer. Il est réputé pour n'avoir aucune patience ! Son bateau est celui avec lequel Henri-Georges Hidair a traversé en 2012.

Jean-Pierre-Lasalarie.jpgJean-Pierre Lasalarié sur Cogit

A 53 ans, l'architecte de Rémire-Montjoly repart sur le bateau qu'il a fait fabriquer par le chantier AVX pour sa transat de 2006. Il repart pour "vivre pleinement sa passion de l'océan, retrouver la nature des choses".

Patrice-Maciel.jpgPatrice Maciel sur Marine et Loisirs

Franco-brésilien, mais Guyanais d'abord, cet éducateur sportif de Kourou mise sur son endurance et sa détermination pour vivre une expérience de très haut niveau, mais aussi pour prendre une revanche sur la vie. Son bateau a participé à toutes les éditions de Rames Guyane. Il appartient à Pacal Vaudé, vainqueur 2012.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents