Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 01:14

 

La diversité à la télé : les préconisations d'Hervé Bourges

remise-du-rapport-mitt-caro-bourg.jpgHervé Bourges a remis à Patrick de Carolis le rapport du Comité permanent de la diversité de France Télévisions. Il constate une amélioration de la présentation de la diversité à la télévision publique, mais surtout, il dresse une liste de douze préconisations et pose une exigence : la langue française.

Si l’on voit désormais quasiment toujours dans le décor des émissions de plateau, des spectateurs issus des minorités visibles, ils sont encore rares à figurer parmi les intervenants… Une des recommandations du rapport du comité de la diversité de France TV dispose de dresser une liste d’avocats, médecins, experts, politologues… susceptibles de donner une meilleure représentativité de la société à l’antenne. Les intervenants issus de la diversité sont victimes d’une forme de « ghettoïsation thématique », et condamnés à ne pouvoir s’exprimer que s’il s’agit d’Obama, de banlieue, d’Afrique et de clandestins ! regrette le président du comité, Hervé Bourges qui voudrait que France TV fasse « émerger une figure emblématique pour présenter un grand rendez-vous d’information ». Le rapport revient d’ailleurs à quatre reprises sur le faible impact qu’a eu la nomination d’Audrey Pulvar titulaire du 19-20 de France 3 à côté de celle de Roselmack, joker sur TF1.

Bourges.jpg« Pas question de quota », tempère Hervé Bourges. Parmi les préconisations, il y a des mesures de ressources humaines spécifiques pour favoriser la présence des minorités en interne, des conventions diversité avec tous les fournisseurs de programme, un « indicateur de suivi de la présence de la diversité à l’antenne », des enquêtes auprès des publics issus de la diversité, la « valorisation des fonds d’image de RFO et de son agence AITV » spécialiste de l’Afrique, « favoriser les portraits de figures emblématiques la diversité dans les fictions ayant participé à la grandeur de la France dans les documentaires et les fictions comme par exemple Thomas Alexandre Dumas (le père de l’écrivain, qui lui était véritablement métis ­– Sic), Gaston Monnerville ou Félix Eboué »… Enfin, Hervé Bourges a conclu sa présentation en insistant sur la langue française sur laquelle doit s’appuyer la diversité. Mais tout ceci n’est que recommandations et le ministre de la Culture et de la Communication Frédéric Mitterrand, alors que nous sommes à deux mois de la fin de la présidence de Patrick de Carolis, a cru bon de préciser qu’il veillerait à ce que, quoiqu’il arrive, les préconisations « courageuses » du rapport soient suivies d’effets.

FXG (Agence de presse GHM)


Le bilan de Patrick de Carolis et de Patrice Duhamelcabinet-mitterrand-carolis-duhamel.jpg

Hervé Bourges qui a rappelé en avant-propos qu’il y avait eu les massacres de 1947 à Madagascar, d’autres à la fin des années 1950 au Cameroun, qui a évoqué la mémoire d’Ahmed Ben Bellah, capitaine de l’armée française devant Montecassino, ou encore la place de Gaston Monnerville à une époque où sévit la ségrégation aux Etats-Unis, a souligné combien on était encore loin du compte. « France TV devrait se reconnecter à la société et à ses mouvements, voire même les anticiper, ce qu’a su faire une chaîne comme la Fox, tant décriée, mais qui, la première a élu un président noir à la Maison blanche dans la série 24 heures. » Mais il a salué aussi Thierry Desroses dans La cour des grands, Alex Descas, dans Un flic, ou encore Tatiana Seguin dans Fais danser la poussière. Bravo pour l’arrivée de Sébastien Follin mais regret pour le départ d’Audrey Pulvar… Bravo pour la diffusion des trophées des arts afro-caribéens, pour le nombre d’invités isdsus de la diversité dans les émissions de plateau, et même parmi les participants aux jeux télévisés ! En revanche, l’actualité de l’outre-mer « est trop peu reprise au niveau national et les programmes de RFO sont sous-exposés ».


Ils ont dit

 

manu-dibango.JPGManu Dibango : « Il y a une dizaine d’années, Calixte Béyala et moi, à travers Hervé Bourges qui était déjà là, on avait amorcé ce problème là. Le temps que les gens se rendent compte de certaines réalités, ça a pris à peu près dix ans. Maintenant, ça a été capté par les hautes instances. Après l’être humain n’est jamais content. L’essentiel est d’impulser et de génération en génération, ça va s’affiner. On n’est pas en play station, faut donner la chance à l’être humain d’absorber pour pouvoir régurgiter autre chose. Ce n’est pas toujours facile. Evidemment qu’on peut mieux faire, mais on peut mal faire aussi ! »

P-de-Carolis-sortie-France-TV.jpgPatrick de Carolis : « J’ai amplifié une politique qui a été mise en place par mon prédécesseur. La diversité sur nos antennes progressera si nous avons des projets de qualité, avec de grands réalisateurs et de bons comédiens. Nous faisons avant tout de la télévision mais les gens doivent comprendre que le miroir, ce n’est pas le reflet. C’est la société toute entière qui doit changer. »

 


Les productions en cours

Empreinte, la série de portraits de France 5 annonce la réalisation d’un Edouard Glissant, un Manu Dibango, un Nelson Mendela et un Tahar Ben Jelloun (celui-ci est par ailleurs membre du comité de la diversité !). Sur France 2 est à l’étude « un film sur l’histoire des Dom-Tom » comme sur France 5 d’ailleurs mais en 4 fois 90 minutes pour cette dernière. Sur France 4, un documentaire de John Paul Lepers sur les Antilles, un an après…


La diversité représentée

MJA-Amara-Sebeloue.jpgLes héros de la diversité à France Télévisions étaient bien représentés dans l’assistance qui assistait hier à la remise du rapport Bourges, au 7e étage de France Télévisions à Paris. On a vu, entre autres, Stéphane Bijoux, Luc Laventure, Marie-Josée Alie, Walès Kotra, Chantal Néret, tous de RFO, Calixte Béyala, Manu Dibango, Patrick Lozès (CRAN), Jacques Martial (en tant qu’administrateur de France TV), Rachid Arhab (CSA), la seule Guyanaise membre du comité Bourges, Henriette Sébéloué, et même Fadéla Amara, la ministre de la Ville (car dans la diversité, il faut entendre certes ethnique, mais aussi sociale).


Mitterrand.jpgMitterrand, Depardieu et Alexandre Duumas

Au sujet de l’interprétation d’Alexandre Dumas par Gérard Depardieu dans L’autre Dumas, Frédéric Mitterrand a déclaré : « Qu’Alexandre Dumas soit incarné par un Blanc ne me pose pas de problème si les acteurs noirs sont toute leur place dans le cinéma français et à condition de ne pas omettre la couleur de peau de ce grand écrivain français. »


France Ô et RFO

Interrogé sur le risque de faire porter à France Ô toute la programmation de la diversité, Patrick de Carolis a déclaré : « Pas du tout ! C’est un complément. Elle porte en elle une ligne éditoriale qui est la réunion de toutes les cultures, mais ce n’est pas une chaîne qui exonèrera les autres antennes de faire leur travail. Ce sont touts les antennes qui doivent représenter la société, pas une seule. » Quant à RFO, Hervé Bourges a été net : « RFO n’est pas la chaîne de la diversité, elle est la chaîne de l’Outre-mer. Qu’on se serve de RFO pour montrer la diversité de la population française est une excellente chose, mais si on dit que RFO est la chaîne de la diversité, c’est dire que les autres chaînes n’auraient pas besoin d’en parler, or cette diversité doit traverser toutes les chaînes du service public. »


Sauver Planète rap

Si Fred Musa avait peur que son émission Planète Rap soit supprimée de l’antenne de France Ô, le rapport mentionne expressément une clause qui demande de « s’assurer que qu’elle reste à l’antenne sur une des chaînes du groupe ».


Une émission comique hebdomadaire

Le comité recommande « de créer une émission comique hebdomadaire présentée par un animateur issu de la diversité sociale ou ethnoculturelle (…) avec des séquences de plateau entrecoupées de sketches. Sur un ton libre et corrosif, Elle permettrait de moquer gentiment des préjugés… » On pense à Mamane ou à Phil Darwin !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents